Faits Divers

Vols à Flic-en-Flac : trente mois de prison à un homme de 34 ans

Cour intermédiaire L’homme de 34 ans avait commis des vols dans la région de Flic-en-Flac.

Un homme de 34 ans a écopé de trente mois de prison devant la cour intermédiaire. Il a été jugé coupable, par le magistrat Pranay Sewpal, pour trois vols et une tentative de vol dans la région de Flic-en-Flac. Délits commis entre le 28 avril et le 6 août 2018. Il aura aussi à s’acquitter d’une amende de Rs 15 000 pour « breach of condition attached to provisional licence ».

Cet habitant de Nouvelle-France était poursuivi devant la cour intermédiaire sous sept accusations. Notamment, trois accusations de vol, une accusation de tentative de vol avec effraction et trois accusations de « breach of condition attached to provisional licence ».

Lors de son procès, l’accusé avait plaidé coupable. Il a fait des aveux dans ses déclarations produites en cour. Il a aussi présenté des excuses à la cour.

À l’énoncé de son verdict, le magistrat Pranay Sewpal souligne avoir pris note que l’accusé avait expliqué en détail la façon dont il avait commis les vols. Pour le magistrat, les délits commis par l’accusé sont sérieux. Il soutient aussi que l’accusé a un long casier judiciaire. Pour ces raisons, il est d’avis qu’une peine d’emprisonnement est justifiée.

Selon les actes d’accusation, en deux occasions, le 28 avril et le 3 juillet 2018, il avait volé deux voitures qui étaient en stationnement dans la rue dans à Flic-en-Flac. Il a écopé sous chacune des accusations une peine de neuf mois de prison.

Par ailleurs, le 31 juillet 2018, il avait tenté d’entrer par effraction dans une maison à Flic-en-Flac. Mais l’alarme a déclenché et il a pris la fuite. Pour ce délit, la cour lui a infligé trente mois de prison. Il a aussi écopé d’une même peine pour avoir fait main basse sur un siège pour enfant, le 6 août 2018, à Flic-en-Flac et qui se trouvait dans une voiture en stationnement.

Toutefois, l’accusé purgera ces peines simultanément. Il aura aussi à s’acquitter d’une amende de Rs 15 000 pour « breach of condition attached to provisional licence ».

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !