Faits Divers

Vol à l’arraché : Tony Mootien purgera cinq ans de prison

Tony Mootien Il avait mis en cause l’identification de la victime en appel.

Les juges Asraf Caunhye et Karuna Devi Gunesh-Balaghee, siégeant en cour d’appel, ont maintenu une peine de cinq ans de prison contre le récidiviste Tony Mootien pour vol à arraché. Une sanction que lui avait infligée, le 29 octobre 2017, la cour intermédiaire. Toutefois, la cour d’appel a ordonné que les 607 jours que l’accusé a passés en détention provisoire soient déduits de sa peine.

Tony Mootien, âgé de 34 ans, avait, le 29 octobre 2017, été condamné à cinq ans de prison par la cour intermédiaire. Après le verdict, il avait fait appel en soulevant un point d’objection. Pour lui, la cour intermédiaire a fauté en se basant uniquement sur un exercice d’identification pour le condamner.

Le délit s’est produit le 31 mars 2016 à Morcellement St-André. L’accusé était à moto. Son mode d’opératoire : il s’approchait de sa proie, la  menaçait et d’arracher ses bijoux. La victime a maintenu en cour que Tony Mootien est descendu de sa moto et l’a menacée avec un sabre. L’homme lui a demandé ses bijoux, mais elle n’a pas cédé. C’est ainsi que le récidiviste lui a arraché ses deux chaînes avant de prendre la fuite.

La cour d’appel note que la victime, dans sa déclaration à la police, a donné une description physique de Tony Mootien. Aussi, quelques jours après avoir consigné sa déposition, elle a identifié Tony Mootien comme étant celui qui l’avait attaquée.

Pour ces raisons, les juges Asraf Caunhye et Karuna Devi Gunesh-Balaghee ont rejeté le seul point d’objection soulevé par Tony Mootien.