Faits Divers

Vol de Rs 1, 6 M au préjudice d’une maison de jeu : la thèse de complicité interne privilégiée et arrestation d’un chauffeur

police-de-moka

Vol audacieux dimanche après-midi sur un parking à St Pierre. Un van transportant les recettes d’une maison de jeu a été la cible des voleurs. L’établissement qui possède des succursales à travers le pays a enregistré une perte de Rs 1, 6 million. Le chauffeur du véhicule a été arrêté.

La CID de Moka, menée par l’inspecteur Vishal Cowlessur soupçonne fortement une complicité interne dans cette affaire. Lors d’une première confrontation avec les policiers, le chauffeur du van, âgé de 33 ans et habitant à Rivière-des-Anguilles, a nié toute implication dans cette affaire. La police a noté l’absence de toute trace d’effraction dans le véhicule alors que le chauffeur a affirmé qu’il avait verrouillé les portières avant de s’éloigner. C’est ce petit détail dans sa version des faits qui a éveillé les soupçons des enquêteurs.

Le cellulaire du chauffeur a été saisi pour être examiné. Les images de vidéo surveillance du parking ont été visionnées. Lundi, le suspect a comparu devant le tribunal de Moka sous une charge provisoire de complot. Il a été maintenu en cellule policière.

Le jour du vol, le jeune homme était en compagnie du Storekeeper de la compagnie. Les deux hommes se sont garés vers 12 h 30 sur l’aire de stationnement de l’ancien supermarché à St Pierre. Ils sont partis, mais lorsqu’ils sont revenus, le Storekeeper s’est aperçu que les recettes des succursales de Beau-Bassin, Candos, Bambous et de Rose-Belle, représentant une somme totale de Rs 1, 6 million laissées dans le van, avaient disparu du véhicule. La police de St Pierre a été alertée. Le Storekeeper a été interrogé par les limiers de la CID avant d’être autorisé à partir.

Dans la soirée du dimanche, Les éléments de la Field Intelligence Unit, de l’Anti Robbery de Moka, de la Special Squad de la SSU mené par l’inspecteur Seewoo se sont rendus dans la soirée de dimanche à Castel. Ils ont interrogé un jeune homme de 21 ans considéré comme un suspect. Mais au terme de cet exercice, il n’a pas été inquiété. L’enquête se poursuit.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !