Faits Divers

Vol de câbles en cuivre valant Rs 1,5 M : cinq individus écroués le réseau de MT perturbé

La compagnie fait souvent face aux vols de câbles en cuivre.

Perturbation sur le réseau téléphonique à Cap-Malheureux, plus précisément au Mariamen Temple Road, durant la semaine écoulée à la suite d’un important cas de vol de câbles de cuivre. Ce qui a contraint le personnel Mauritius Telecom (MT) d’effectuer une inspection sur le réseau, le 24 janvier dernier.  Un inspecteur a constaté la disparition de 3 900 mètres de câbles en cuivre qui connectaient deux stations à un lieu de culte à 
Cap-Malheureux. Le butin est estimé à Rs 1,5 million. 

Àla suite de ce vol, la Mauritius Telecom a enregistré plusieurs plaintes des abonnés. La police criminelle du Nord, menée par l’inspecteur Thakoor et le sergent Forod, ont enclenché une enquête. Ce qui a abouti à un réseau spécialisé dans le vol de cuivre placé dans les égouts. Les premiers soupçons se sont orientés vers ceux qui ont travaillé dans l’installation de ce réseau de câbles en cuivre. 

À ce jour, cinq suspects : Shafeer Mahamode Auliar, un chauffeur de 26 ans, et son frère Yassar Mahamode, âgé de 21 ans, un sous-contracteur, tous habitants de Caro Lalo, Vallée-des-Prêtres, ont été mis derrière les barreaux. Un habitant de Baie-du-Tombeau, Jean Marie Michael Kinsley Lourde, âgé de 20 ans, a, lui aussi, été écroué. 

Lors de son interrogatoire, le suspect Lourde a avoué avoir participé à ce vol.  Le lundi 27 janvier, deux autres complices de la bande, Mohammad Chaffy  Boodhowa,  un chauffeur de 29 ans, résidant à Saint- Paul, et Mohammad  Tahir Banee, âgé de 25 ans, demeurant dans la capitale, ont aussi été épinglés par la police criminelle. Ces suspects ont avoué leur participation dans ce vol. 

Dans le même registre, le réseau de MT à Grande-Retraite a aussi été vandalisé par deux larrons. Des câbles de cuivre dans le système d’égout ont été découpés et emportés. La police a été alertée et les deux suspects ont été arrêtés durant la semaine par la police de Brisée-Verdière et la Criminal Investigation Division de Flacq. L’enquête est conjointement menée par l’inspecteur Appadoo et les constables Mohideen et Lagaillard. 

Lors de leur interrogatoire, les deux suspects sont passés aux aveux. Lors d’une battue, mercredi dernier, des morceaux de câbles et des outils utilisés lors de ce vol ont été retrouvés et confisqués par les enquêteurs. 

L’année dernière, à la suite d’une enquête sur un vol de cuivre au sein d’une firme privée dans le Nord, il avait été établi que quatre tonnes de cuivre valant Rs 4 millions avaient été volées. L’enquête de la CID de Goodlands avait abouti à l’arrestation de plusieurs personnes, dont deux mineurs.

Outre à Maurice, le vol de câbles de cuivre reste un phénomène mondial. Car le cuivre est d’une grande conductivité et résiste à la corrosion. Ce métal est le plus utilisé dans l’électronique, les réseaux câblés de télécommunication ou les transports.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • SMP