Faits Divers

Vol de câbles de cuivre : leur peine de prison convertie en travaux communautaires

Cour intermédiaire Le verdict a été prononcé le mercredi 20 mars 2019 par la cour intermédiaire.

Deux maçons de Cité La Ferme ont vu leur peine respective de six mois de prison commuée en 120 heures de travaux communautaires, le mercredi 20 mars 2019 en cour intermédiaire. Ils sont Rachel Joël Claudy Samrandine et Louis Erickson Jason Paya. Ils ont été jugés coupables de vol et de tentative de vol de câbles de cuivre.

La magistrate Adeelah Hamuth, qui a présidé le procès, avait suspendu la peine d’emprisonnement des deux accusés. Elle avait réclamé une enquête sociale sur les deux accusés afin de voir s’ils sont éligibles à effectuer des travaux d’intérêt public à la place.

L’enquête sociale s’est avérée favorable aux accusés. Dans les faits, les deux ont été jugés coupables d’un vol commis en bande le 27 juin de 2015 à Bambous. Ils avaient emporté des câbles de cuivre appartenant à la compagnie Sarako Ltd.

Ils ont également été jugés coupables de deux tentatives de vol commis le 28 juin 2015 et le 30 juin 2015 respectivement. Toutefois, leur plan n’avait pas abouti, car ils avaient  été repérés par un vigile affecté sur le site en question à Bambous et les deux avaient pris la fuite. Ils furent par la suite arrêtés. 

Rachel Joël Claudy Samrandine devra effectuer les 120 heures de travaux communautaires au poste de police de Petite-Rivière. Travaux qu’il devra faire entre 9h00 et 15h00, les lundis, mardis et vendredis. Cela, à compter du lundi 25 mars 2019.

Louis Erickson Jason Paya devra, lui, effectuer les 120 heures de travaux communautaires au poste de police de Flic-en-Flac, de 8h00 à 16h00 les jeudis et dimanches. Cela, à compter du jeudi 21 mars 2019. Ils devront tous deux suivre des sessions de conseil d’une demi-heure une fois par mois au Black River Probation Office.