Faits Divers

Vol à bord d’un avion d’Air Mauritius : deux ressortissants chinois condamnés à un an de prison chacun

Les deux ressortissants chinois avaient commis leur forfait à bord d’un avion d’Air Mauritius. Les deux ressortissants chinois avaient commis leur forfait à bord d’un avion d’Air Mauritius.

Ils sont accusés d’avoir, en mars 2018, volé l’argent des passagers dans le compartiment des sacs à main à bord des appareils de la compagnie nationale d’aviation. Deux ressortissants chinois, Li Guangguo et Zhang Zhenkhun, ont chacun écopé d’un an de prison, le lundi 14 janvier 2019, en cour intermédiaire.

La sentence a été prononcée par le magistrat Sacheen Boodhoo. Li Guangguo (43 ans) et Zhang Zhenkhun (38 ans) répondaient d’une accusation de « larceny committed by 2 individuals on board an aircraft in flight against a passenger ». Délits commis en violation des articles 5(1), (4), 7 A et Part I of the First Schedule of the Civil Aviation (Hijacking and Other Offences) Act coupled with sections 301 (1) and 305(1) (b) of the Criminal Code.

Ils sont accusés d’avoir fait main basse sur une somme de 10 000 euros, au préjudice d’un « designer » de 39 ans, résidant à Belle-Vue-Maurel.  Le délit a été commis entre le 29 et le 30 mars 2018 sur le vol MK 647 d’Air Mauritius. L’avion se dirigeait vers Hong Kong.

Lors de l’énoncé du verdict, le magistrat a souligné avoir pris en considération le mode opératoire des deux accusés et le fait qu’ils ont déjà passé plusieurs mois en détention préventive. Les accusés avaient plaidé coupable.

10 000 euros disparus

C’est à la suite d’une plainte d’un habitant de Belle-Vue-Maurel au Central Criminal Investigation Department (CCID) que l’affaire a éclaté. Cet homme a déclaré qu’il avait remarqué qu’un montant de 10 000 euros (Rs 400 000) avait disparu de son sac alors qu’il s’apprêtait à les échanger chez un cambiste à Hong Kong.

Il a déclaré aux enquêteurs que lors du trajet Maurice/Hong Kong, il avait rangé son sac dans le compartiment de l’avion réservé aux sacs à main, au-dessus de sa tête. Il a ajouté que les coupures en dollars avaient été remplacées par des Ariary (monnaie malgache). Les accusés avaient également fait deux autres victimes, dont un bijoutier résidant à Port-Louis. Ces derniers avaient rapporté des cas similaires au poste de police de l’aéroport.

Les deux ressortissants étrangers avaient été arrêtés, dans un hôtel à Mahébourg, le 19 avril 2018, lors d’une opération de l’Anti-Robbery Squad de la division Sud. Avant leur arrestation, ils avaient été pris en filature. Ils ont par la suite été identifiés par un témoin. Ce dernier les aurait vus en train de fouiller dans des compartiments de l’avion alors que l’appareil était en plein vol. Trois victimes avaient rapporté ces vols, dont l’un concernait un montant de Rs 400 000.

Zhang Zhengkun et Li Guangguo détenteurs de visas touristiques, ne passaient pas plus de trois jours à Maurice. Ils sont venus à Maurice à dix reprises, de fin 2017 jusqu’à leur arrestation. Et ce serait lors de leurs voyages qu’ils auraient commis ces délits. Au cours de leur arrestation, la police a saisi plusieurs billets et aussi deux fausses coupures de deux dollars américains qu’ils avaient sur eux.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !