Live News

Vol avec violence à Fond-du-Sac - La victime : «CID Piton inn fer enn travay formidab pou aret bann voler kinn tortir mo fam ek mwa»

Un développement de taille est intervenu cette semaine dans l’enquête sur un cas de vol avec violence perpétré le 25 mai dernier à Belle-Vue Pitot, Fond-du-Sac. La police a pu récupérer une grosse partie du butin emporté, soit la somme de Rs 651 000, qui était dissimulée dans un parpaing. Les victimes de ce vol, Ramesh (prénom fictif), un courtier de 62 ans, et son épouse, saluent le « travail formidable » abattu par les limiers de la Central Investigation Division de Piton, pour mettre hors d’état de nuire les voleurs, qui, selon eux, auraient pu les tuer. « C’est la preuve », affirme le sexagénaire, « qu’il faut faire confiance à la force policière, dont le blason a été sérieusement entaché par des allégations de tortures récemment. »

Le couple se trouvait dans sa maison située à Belle-Vue Pitot, quand il a été attaqué par un groupe de voleurs encagoulés. « Zot finn atas mo lame ek mo labous. Zot finn bat mwa ek mo madam. Monn sipliye zot pa touy nou, larg nou… Nou ti kapav perdi lavi », relate le sexagénaire encore terrorisé. La réplique de l’un des malfrats, se remémore-t-il, était des plus effrayants. « Il avait mis un sabre sous ma gorge et il m’a lancé : ‘Si to pa donn larzan, nou koup to licou », dit Ramesh.

Effrayée, l'épouse du courtier a indiqué aux malfaiteurs l’endroit où était dissimulé un sac contenant une grosse somme d’argent, soit Rs 1 million. Très vite, les malfrats se sont saisi du sac, ainsi que des bijoux avant de prendre la fuite dans la voiture de la victime, une Mercedes. Au total, les malfrats ont emporté un butin chiffré à Rs 1,8 million.

Après le départ des voleurs, Ramesh et son épouse sont parvenus à se libérer. « Noun debat e mo madam in resi larg so lame. Apre linn larg mwa. Je suis alors sorti par la fenêtre et j’ai ouvert la porte. Puis, j’ai averti la police », indique le sexagénaire.

L’enquête a été confiée aux limiers de la Criminal Investigation Division de Piton, dirigés par l’inspecteur Juggoo sous la supervision du surintendant Hossenboccus. Quatre suspects ont été arrêtés, notamment le présumé cerveau Deevesh Theeka et ses complices Harshil Gobin, Rahmatullah Zayd Bhugaloo et de Fateemah Goolfee. Cette semaine, la somme de Rs 651 000, qui était dissimulée dans un parpaing couvert de béton à Camp l’Amour, Grand-Baie, où résident Deevesh Theeka et Fateemah Goolfee, a été recouvrée.

Pour le sexagénaire, qui est toujours traumatisée, c’est un soulagement que les enquêteurs aient pu arrêter les voleurs et aussi recouvrer une grosse partie de l’argent et des bijoux emportés, ainsi que sa voiture.

« Je remercie énormément l’inspecteur Juggoo et son équipe. Ils ont appréhendé les malfaiteurs qui s’en sont pris à mon épouse et moi. Sa bann dimoun la in tortir nou e zot ti kapav touy nou… Leur place est derrière les barreaux et grâce aux enquêteurs de la CID, c’est exactement là où ils se trouvent aujourd’hui. Lapolis inn fer enn travay super », soutient le courtier.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !