Live News

Voici la Une du Défi Quotidien de ce mardi 25 septembre 2018

Redécoupage électoral  
Le leader de l’opposition souligne des disparités

Le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, et Rama Sithanen, qui a toujours porté une attention particulière au mode du scrutin, ont déposé devant l’Electoral Boundaries Commission qui se penche sur le redécoupage des circonscriptions.

Travaux du Metro Express
Aucun retard ne sera toléré aux examens du SC et du HSC

Les candidats aux examens du SC et du HSC sont avertis. Le MES n’acceptera aucun retard lié aux travaux du Metro Express. Recteurs, parents et candidats souhaitent que l’autorité se montre flexible.


La loterie verte, sous sa formule vieille de 78 ans, s’éteindra le 5 octobre. Lottotech lancera une nouvelle formule en 2019. Coronation, le principal distributeur, introduira également une nouvelle loterie verte à partir du 5 novembre. Gare à la concurrence.

Traque du PIO

Une Malgache enceinte cerveau d’un réseau de clandestins 
Le présumé « cerveau » d’un réseau de prostituées malgaches opérant dans le Nord a été arrêté par les officiers du Passport and Immigration Office, lundi. Enceinte de quatre mois, cette Malgache séjournait clandestinement à Maurice depuis janvier. Trois autres femmes ont été arrêtées.

Allégation de discrimination 
Showkutally Soodhun plaide non coupable  
 
Le deuxième procès intenté à l’encontre de l’ex-ministre du Logement et des terres sera pris sur le fond le 7 décembre 2018 en cour intermédiaire. Showkutally Soodhun a plaidé non coupable d’avoir tenu des propos controversés lors d’une réunion. D’autre part, il a objecté à l’émission de l’ordre d’interdiction de voyager à son égard. 

Task force sur la drogue
13 cas seront référés à l’Integrity Reporting Services Agency 

La Task Force, instituée par le premier ministre Pravind Jugnauth pour enquêter sur des personnes citées dans le rapport Lam Shang Leen, devrait référer 13 dossiers à l’Integrity Reporting Services Agency (Irsa). Parmi, figurent les dossiers de ressortissants étrangers qui ont acquis des biens sous l’Integrated Resort Scheme, en agissant comme prête-noms pour des Mauriciens. 
On y retrouve des ressortissants sud-africains.