Live News

Voici la Une du Défi Plus de ce samedi 25 avril 2020

Confinement oblige, il vous est fortement recommandé de ne pas sortir de chez vous, sauf si vous avez des sorties jugées essentielles. Dans un souci de vous tenir informé, Le Défi Media Group met tous vos journaux préférés à votre disposition en version électronique (e-Paper).

Ces e-Papers sont disponibles depuis le mardi 24 mars 2020 à Rs 10 seulement l’exemplaire et ce, indépendamment de la publication : Le Défi Quotidien, Le Défi Plus et Le Dimanche-L’Hebdo. 

Le paiement peut se faire en toute sécurité avec votre carte de crédit.

Cliquez ici pour découvrir l'espace abonné.

Air Mauritius : les 7 péchés capitaux

Mise sous administration volontaire le mercredi 22 avril 2020, Air Mauritius est victime de la pandémie de COVID-19 qui la prive totalement de revenus depuis la mi-mars. Toutefois, le coronavirus n’est que la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Voici les sept principaux maux qui ont contribué à faire la compagnie nationale d’aviation piquer du nez.

Jacques Malié, pédagogue et recteur : « Les élèves ne sont nullement préparés pour les examens »

Jacques Malié, en sa qualité de pédagogue, d’ex-recteur du collège du Saint-Esprit et de recteur de l’Orchard Secondary School of Excellence, nous livre ses impressions sur la situation qui prévaut dans le secteur éducatif. Avec les mesures prises en cette période de confinement, il insiste que les élèves ne seront pas prêts à temps pour les examens.

E-paper

COVID-19 : Les « Self-Employed » sont-ils contraints de tirer le diable par la queue

Le confinement lié à la pandémie de Covid-19 est synonyme d’absence de revenus pour ceux qui travaillent pour leur propre compte. C’est une précarité imprévisible à laquelle l’État mauricien tente de trouver une solution. Après la mise en place du Wage Assistance Scheme pour les employés du secteur privé, le gouvernement a instauré le Self-Employed Assistance Scheme pour le secteur informel. Pour la période du 16 mars au 15 avril, les bénéficiaires ont reçu la somme de Rs 5 100 et pour les 15 jours restants du mois d’avril, ils toucheront une allocation de Rs 2 550. Est-ce une somme suffisante ? Cette semaine, Le Défi Plus donne la voix à ces travailleurs informels, plus que touchés par le ‘lockdown’, qui expriment leurs craintes quant à l’avenir.

En attente de repatriement pour certains : 3400 Mauriciens éparpillés dans 80 pays

La liste des Mauriciens bloqués à l’étranger ne cesse de s’allonger. Selon le ministère des Affaires étrangères, ils sont éparpillés dans environ 80 pays. Or, le gouvernement se heurte à un problème d’organisation pour les rapatrier. Depuis la fermeture de l’accès à Maurice le 19 mars, des Mauriciens sont bloqués à l’étranger. Ils ne peuvent regagner le pays, car les aéroports sont fermés.

Quotidien

 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !