Live News

Voici la Une du DĂ©fi Plus de ce samedi 17 avril 2021

📰 Voici la Une du DĂ©fi Plus. Le journal est en vente Ă  Rs 20 l'exemplaire aux endroits habituels (supermarchĂ©s, boutiques, tabagies, superettes). Bonne lecture !

Amédée Darga - « DécÚs des dialysés : les Mauriciens veulent des réponses plausibles »

Bien qu’il y ait certains aspects de la pandĂ©mie de Covid-19 qui ont bien Ă©tĂ© gĂ©rĂ©s par le gouvernement, AmĂ©dĂ©e Darga, directeur de Straconsult est, cependant, d’avis que la situation dans les hĂŽpitaux est fort dĂ©plorable.

DécÚs de deux nourrissons et des patients sous dialyse : Le service de santé publique remis en question

Deux nourrissons qui meurent dans des circonstances qui restent Ă  dĂ©terminer ; des patients qui dĂ©cĂšdent aprĂšs la contamination massive causĂ©e par une infirmiĂšre au centre de dialyse de Souillac ; des Ă©tablissements de santĂ© (Souillac et Candos) devenus des foyers de contamination ; des conditions de travail dĂ©criĂ©es par des membres du personnel de la SantĂ© submergĂ©s et en sous-effectif ; des plaintes pour nĂ©gligence mĂ©dicale qui se profilent Ă  l’horizon
 Au beau milieu de tout cela, la SantĂ© se retrouve de nouveau au box de accusĂ©s. Au ministĂšre de la SantĂ©, on laisse entendre que c’est une enquĂȘte interne et dĂ©partementale qui viendra situer les responsabilitĂ©s.

Fortes pluies : 80 interventions et 4 opérations de secours dans le Sud-Est

Les habitants du Sud et de l’Est ont Ă©tĂ© surpris durant la matinĂ©e et la journĂ©e de vendredi par des pluies Ă  caractĂšre orageux. En peu de temps, des riviĂšres sont sorties de leur lit, des maisons inondĂ©es et des drains ont dĂ©bordĂ©.

Internet : L’ICTA propose de censurer les rĂ©seaux sociaux et les services de messagerie

Le rĂ©gulateur mauricien des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) propose dans une consultation avec le public, de censurer les rĂ©seaux sociaux et les services de messagerie. Si cette proposition est retenue, les contenus seront dĂ©cryptĂ©s, analysĂ©s, stockĂ©s et censurĂ©s.

DécÚs de la petite Prishtee - Ranjeet Ram : « Mo ankor santi parfin mo bebe »

Sweta Seeneevassen et Ranjeet Ram attendaient impatiemment l’arrivĂ©e de leur premier enfant. Mais ils ne verront pas grandir leur petite princesse. L’homme, qui ressent Ă  la fois de la tristesse et un sentiment de rĂ©volte, affirme qu’il arrive encore Ă  sentir le parfum de son bĂ©bĂ©.

AprĂšs des relations avec un Bangladais : Enceinte Ă  17 ans, elle dĂ©nonce sa mĂšre pour incitation Ă  l’avortement

C'est une enquĂȘte dĂ©licate que la Child Development Unit (CDU), a confiĂ© Ă  la police de Curepipe durant la semaine Ă©coulĂ©e. Elle concerne le cas d’une adolescente de 17 ans qui a dĂ©noncĂ© sa mĂšre pour l’avoir incitĂ©e Ă  se faire avorter de l'enfant qu'elle porte depuis le dĂ©but de 2021.

DĂ©fi Plus
  • Health matters

 

Notre service WhatsApp. Vous ĂȘtes tĂ©moins d`un Ă©vĂ©nement d`actualitĂ© ou d`une scĂšne insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidĂ©os sur le 5 259 82 00 !