Actualités

Visite à Madagascar - Pape François : «La lutte contre la pauvreté ne doit pas être sous forme d’assistanat»

Le pape François poursuit sa visite apostolique à Madagascar, où il est arrivé vendredi après-midi.  Le samedi 7 septembre, il a eu plusieurs rencontres, dont celle avec le Président de la république malgache, Andry Rajoelina, au palais présidentiel. 

Le discours prononcé par le pape François témoigne une nouvelle fois de son attachement à certaines causes : le développement dans le respect de la dignité, surtout des faibles, la lutte contre la corruption, le respect et la préservation de l’environnement. 

Pour le pape François, ceux qui sont aux postes de responsabilité ont un rôle essentiel à jouer dans la lutte contre l’exclusion, mais aussi pour la dignité de tout un chacun, surtout des plus pauvres. « Cette lutte ne doit surtout pas être sous forme d’assistanat » a souligné le souverain pontife. Il a réaffirmé la volonté et da disponibilité de l’Église catholique à aider dans la promotion de la fraternité, le dialogue et le développement intégral de l’humain.

Le président malgache Andry Rajoelina s’est réjoui de la visite du Saint-Père dans la Grande île. Pour lui, cela prouve que Madagascar n’est pas oublié. « Le peuple a soif de votre parole et votre visite parmi nous renforce notre espoir », a-t-il souligné. Selon lui, la visite du pape François est porteuse d’espérance et de prospérité pour le pays et pour le peuple tout entier. Andry Rajoelina s’est engagé devant le souverain pontife a faire tout ce qui est en son pouvoir  pour offrir  un nouveau  destin à Madagascar. « Je m’attèlerai chaque jour à reconstruire Madagascar et à rendre leur dignité aux Malgaches », a-t-il certifié.

Martine La joie – La Vie Catholique

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !