Actualités

Visite du Pape - Place de la cathédrale : premier de contact avec les Mauriciens

cathédrale

Ils étaient des milliers à attendre devant la cathédrale St-Louis à Port-Louis pour apercevoir l’espace de quelques instants le pape François. Des fidèles étaient présents depuis 5 heures, le lundi 9 septembre 2019. Pas question pour eux de rater le moment où le pape prendra place dans la papamobile et bénir l’assistance.

Des Mauriciens de toutes les communautés étaient présents, massés derrière les barrières et les cordons de sécurité attendant patiemment l’arrivée du cortège papal dans la ferveur. Certains n’ont pas hésité à crier leur mécontentement vers les policiers : « Pa bar nou, depi sink ker nou la, laiss nou get lepap, enn sel fwa nou pou trouv li », pendant que la chorale des jeunes entonnait des chants pour accueillir le pape.

Comme prévu, dès son arrivée, le pape François a rencontré des Mauriciens qui souffrent dans leur chair et dans leur âme : des personnes handicapés, malades et pauvres. Il a également rencontré la famille Flore et des scouts. Le pape a ensuite pris place dans la papamobile en saluant la foule. Sourire aux lèvres, il a quitté le parvis de l’église. La foule a ensuite couru derrière le véhicule pour l’accompagner jusqu’au Monument Marie, Reine de la Paix.

Margaret Zahir : «Li finn donn nousso benediksyon»

zahirMargaret Zahir se dit extrêmement heureuse d’avoir obtenu la bénédiction du pape François et d’avoir de surcroît reçu un chapelet du pape en personne. Brandissant ce cadeau inestimable, elle lance : « Lepap inn donn mwa so benediksyon, mo extra kontan ki mo finn akeyir li dan nou pei. Mo pou oblize suiv la mess isi lor lekran gean ». Sa sœur Chantale Zahir qui l’accompagnait est également émue. « Mo inn ressi trap so lame. Pa ti panse nou pou resi, pa ti ena kart nanie zot inn less nou rantre ek le pape inn vinn zwen nou ».


Annick André : «Enn mirak pou mwa ek mo zanfan invalid»

annickAnnick André a emmené sa fillette handicapée, qui ne peut ni parler ni marcher, pour avoir la bénédiction du saint-père. Elle pleure de joie et de gratitude après sa rencontre avec le pape Francois. « Li finn poz sa lame lor li, li finn fer enn mirak pou mo tifi ki pas kapav koze ni marse. Li finn beni mwa ek tou lil Moris. Dan mo leker mo dir li enn gran mersi. Enn gran grass pou nou sa ».


Therry et Jacqueline Flore : «Nou finn gagn sa gran sanss akeyir lepap»

therry« Mo inn deman lepap protez mo la fami ek tou ban morisien. Ti enn moman ki fer mo leker kontan, mo rapel kan mo ti tipti, mo ti Rodrig lepap ti vini, me azordi mo inn resi zwen li mo inn touss so lame sa fer mwa extra plezir », affirme Therry Flore. « Ze de zil fek pase me se nou ki finn gagn pli gran meday. Nou finn gagn enn gran sans akeyir lepap », ajoute Therry Flore qui a brandi les chapelets offerts par le saint-père.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !