Live News

Visite du gouvernement mauricien aux Chagos - Le PM : «Les Américains avaient menacé de faire couler notre bateau»

Pravind Jugnauth a fait une virulente sortie contre les Américains.

«Suite au jugement reçu devant la Cour internationale de justice où les Anglais doivent quitter les Chagos, le gouvernement était en train de préparer une visite pour y partir. Mais les Américains m’avaient averti pour me dire de ne pas penser qu’on pourra accoster les Chagos. » C’est ce qu’a révélé, Pravind Jugnauth, mardi après-midi, lors d’un dépôt de gerbe au Quai C dans le port à la stèle des Chagossiens. En d’autres mots, ils avaient menacé de faire couler notre navire avant d’arriver près des Chagos, a-t-il affirmé.

«Suite au jugement reçu devant la Cour internationale de justice où les Anglais doivent quitter les Chagos, le gouvernement était en train de préparer une visite pour y partir. Mais les Américains m’avaient averti pour me dire de ne pas penser qu’on pourra accoster les Chagos. » C’est ce qu’a révélé, Pravind Jugnauth, mardi après-midi, lors d’un dépôt de gerbe au Quai C dans le port à la stèle des Chagossiens. En d’autres mots, ils avaient menacé de faire couler notre navire avant d’arriver près des Chagos, a-t-il affirmé. 

Selon le chef du gouvernement, ils ne savent que servir de la menace, de la force, et l’intimidation alors qu’on demande justice pour rétablir notre droit. « Heureusement, il y a des institutions internationales qui nous donnent une occasion afin qu’on puisse plaidoyer. On va voir pendant combien de temps cela va continuer. » Pravind Jugnauth se dit déterminé malgré l’adversité, les menaces, les coups bas que le pays subisse. Il compte maintenir la pression.

Le numéro un du gouvernement a souligné qu’il est en train de voir comment il pourra organiser une visite sur les Chagos. « Cela demande une organisation des logistiques. D’un côté, tant qu’on ne reçoit pas notre territoire, on continuera de prendre d’autres mesures. On prendra d’autres actions. On travaille déjà dessus. La justice doit triompher », a-t-il affirmé. 

Olivier Bancoult, du Chagos Refugees Group, a, quant à lui, souligné que le Chagossian Welfare Fund est la seule instance qui peut aider la communauté chagossienne financièrement. « Il y a eu de fausses promesses du gouvernement anglais. Le 16 novembre 2016, le gouvernement anglais était venu avec un ‘support package’ afin d’améliorer la vie des Chagossiens. D’ici peu, cela fera 4 ans. Les Anglais nous prennent pour des imbéciles », a-t-il fait comprendre. 

Olivier Bancoult est convaincu que personne ne pourra les empêcher de partir aux Chagos.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !