Live News

Visite dans l’archipel des Chagos - Dominique Pierre : «Des décisions devront être prises pour le destin du peuple chagossien»

La boucle est bouclée. Au terme de leur voyage d’un peu plus d’une semaine qui les ont conduits à Diego Garcia, Salomon et Peros Banhos, le groupe de vingt-six natifs et descendants de l’archipel des Chagos seront de retour dans le courant de la semaine.

Visite de l’archipel des Chagos.
Visite de l’archipel des Chagos.

C’est un moment d’intense émotion que les vingt-six natifs et descendants de l’archipel des Chagos, résidant à Maurice, aux Seychelles et en Grande-Bretagne, ont vécu quand ils ont mis les pieds sur les îles Diego Garcia, Salomon et Peros Banhos. C’était dans le cadre de la visite qu’organise le Foreign Office de la Grande-Bretagne, depuis quelques années. Cela a aussi été l’extase de découvrir la beauté du paysage de l’archipel.

La base militaire americaine de Diego Garcia.
La base militaire americaine de Diego Garcia.

Selon l’activiste des Droits humains, Dominique Pierre, qui a fait partie de la délégation, « c’est un voyage au pays de nos ancêtres pour nous permettre de nous reconnecter avec notre terre et découvrir sa richesse ».

Moment de detente sur l’île Salomon.
Moment de detente sur l’île Salomon.

Éblouie par la beauté du paysage, elle a du mal à trouver les mots pour décrire ce qu’elle a vu. Mais elle retient la grande émotion que chacun a éprouvée, quand ils ont pu toucher la terre de leurs ancêtres et retrouver la terre qui les a vus naître. Pour certains d’entre eux, cela a été, en effet, un retour aux sources et une occasion de remettre les pieds dans l’archipel après plus de 48 ans.  

L’île Salomon.
L’île Salomon.

Notre interlocutrice explique que les îles de l’archipel sont comme figées dans le temps. La nature est luxuriante et, hormis la partie occupée par la base militaire des États-Unis à Diego Garcia, les autres îles ont été laissées à l’abandon. Les vestiges du passé sont toujours là. « Les îles non-habitées sont restées intactes », dit-elle. Ce qui l’a émerveillée, c’est le sable fin des plages, et la clarté de l’eau de la mer.

Les crabes sont nombreux dans l’archipel.
Les crabes sont nombreux dans l’archipel.

« Nous avons eu la possibilité de voir de nombreux poissons au bord du rivage, et même de petits requins. » Le groupe a pu aussi s’adonner à une partie de pêche. Mais elle déplore néanmoins que certaines parties de la plage sont sujettes à l’érosion. De plus, des ordures emportées par les courants marins viennent s’échouer sur la plage.

Coucher du soleil.
Coucher du soleil.

Après ce voyage, Dominique Pierre est d’avis que des décisions devront être prises concernant le destin du peuple chagossien.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !