Actualités

Visite apostolique au Mozambique : la réconciliation au cœur du discours du pape François

Visite apostolique au Mozambique Le pape s’est adressé aux jeunes non pas comme un chef mais comme un père et un grand-père.

Pour sa première journée au Mozambique le jeudi 5 septembre où il est arrivé en début de soirée la veille, le pape François a eu un programme assez chargé qui l’a conduit au palais du président. Il a aussi eu diverses rencontres avec les autorités, la société civile, le corps diplomatique, les jeunes ainsi que les évêques, prêtres, religieux et religieuses. 

«Monsieur le président, distinguées autorités ! Vous êtes tous des constructeurs de la plus belle œuvre à réaliser : un avenir de paix et de réconciliation comme garanti du droit à un avenir de paix pour vos enfants ». C’est en ces termes que le pape François s’est adressé à ceux présents au Palais Ponte Vermelha : le président Filipe Nyusi, ainsi que les autorités, la société civile et le corps diplomatique. À ces personnes occupant des postes de responsabilité, le pape a tenu à leur rappeler le rôle essentiel qu’ils ont à jouer dans la reconstruction et la prospérité du Mozambique, rôle qui passe incontestablement par le respect de la dignité de tout un chacun, explique notre correspondante à Maputo Martine Lajoie. Dans son message le pape a soutenu qu’ « à travers vous, je voudrais approcher et saluer affectueusement tout le peuple mozambicain qui, de Rovuma jusqu’à Maputo, nous ouvre ses portes pour préparer un avenir redessiné de paix et de réconciliation ».

Selon notre correspondante, le pape a aussi fait comprendre que quand la société abandonne dans la périphérie une partie d’elle-même, il n’y a aucun programme politique ni de force de l’ordre ou d’intelligence qui puisse assurer sans fin la tranquillité. Il leur a lancé comme un défi : « Vous avez une mission exigeante et historique à accomplir, ne relâchez pas l’effort tant qu’il y aura des enfants, des adolescents sans éducation, des familles sans toit, des travailleurs au chômage et des paysans sans terre », relate encore la journaliste de La Vie Catholique.

Lors de la rencontre interreligieuse avec les jeunes, il n’a pas fallu attendre longtemps pour savoir ce qui est aujourd’hui cher au peuple mozambicain : la réconciliation. C’est ce qu’ils ont clamé. Cela a été le thème central de cette rencontre. Le pape s’est adressé aux jeunes non pas comme un chef mais comme un père et un grand-père. Il leur a demandé de garder leur joie de vivre, de continuer à avancer ensemble en faisant de leurs différences une force. Le pape leur a aussi demandé de ne pas oublier leurs racines et pour cela de continuer à respecter et communiquer avec leurs aînés.

En ce vendredi 6, dernier jour de sa visite au Mozambique, le pape François va visiter l’hôpital Zimpeto et participera à une messe au stade de Zimpeto. Il mettra par la suite le cap sur Madagascar dans l’après-midi. 

Martine Lajoie, La Vie Catholique

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Food Donation