Live News

«Violente altercation» à la MBC : le PTr réclame la révocation «immédiate» du directeur par intérim

Le président du Parti travailliste (PTr), Patrick Assirvaden, demande la révocation « immédiate » du directeur par intérim de la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC), Anooj Ramsurrun. Cela après la circulation, depuis le vendredi 11 septembre, d’une vidéo où on voit Anooj Ramsurrun « piquer une grosse colère » contre un cadre de la MBC. Cette vidéo daterait de 2018.

Dans un message envoyé à la presse, ce mardi après-midi, 15 septembre, Patrick Assirvaden affirme que cette conduite est inacceptable. « C’est un acte scandaleux », selon lui.

D’abord, explique-t-il,  « parski se la MBC, enn radio televizion audiovizwel nasional ki peye par larzan piblik. Ek deziemma, se inakseptab ki enn direkter zeneral nome par premye minis, par biro premye minis fer enn violans parey lor enn imin ».

Le député rouge demande à la police d’ouvrir une enquête sur cette affaire. « Violans lor anploye. Letan lesklavaz inn revolu depi komie banane », déclare le président du PTr.

Selon Patrick Assirvaden, le Premier ministre Pravind Jugnauth doit révoquer Anooj Ramsurrun. « Au cas contraire, il sera aussi complice de cet acte de violence scandaleux », dit-il

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !