Live News

Violences au sein de la jeunesse : La Plateforme militante souhaite la création d'une unité spécialisée au sein du ministère de l'Education

La violence dans la jeunesse mauricienne est un réel problème et à prendre à bras le corps pour l’ancien ministre de l’Education, Steven Obeegadoo. Ce membre de la Plateforme militante s'exprimait sur le sujet en conférence de presse du côté de la mairie de Port-Louis ce vendredi 15 février 2019.

La solution proposée de Steven Obeegadoo pour faire diminuer les chiffres de la violence chez les jeunes serait de mettre en place une unité spécialisée et dédiée exclusivement à ces problèmes au sein du ministère de l’Education. 

Les « disciplinary masters » et l’introduction des valeurs morales dans les établissements scolaires sont des mesures dépassées aujourd'hui souligne-t-il. 

Lors de ce point presse de la Plateforme militante, la gratuité des études tertiaires, les résultats du School Certificate (SC) et du Higher School Certificate (HSC) ont également été abordés.

Steeven Obeegadoo, animateur de la plateforme, est d'avis que l’éducation doit être inclusive selon lui et permettre à tous les étudiants d’intégrer convenablement le marché du travail.

Remplacer le School Certificate par le General Certificate of Education

L’ancien ministre de l’Education, Steven Obeegadoo a mis en avant également six propositions pour aboutir au résultat désiré. Notamment, la réorganisation de l’enseignement technique avec la mise sur pied de deux institutions prévues à cet effet.  

Evoqué encore le remplacement de l’examen national du grade 9 par une évaluation au niveau du grade 10 et qui serait l'équivalent du brevet des collègues du système français.  

Par ailleurs, il a proposé que le School Certificate (SC) soit remplacé par le General Certificate of Education (GCE) O Level tout en gardant les mêmes critères pour le Higher School Certificate (HSC).