Faits Divers

Violence à l’école : la mère d’un élève tente d’agresser une enseignante à Tranquebar

Les faits se sont déroulés à l’école du gouvernement Guy Rozemont, à Tranquebar. C’est à coups de parapluie qu’une femme a voulu régler le compte d’une enseignante du primaire en faisant irruption à l’école que fréquente sa fille.

Cette enseignante de 31 ans, qui travaille à l’école du gouvernement Guy Rozemont, rue Bathfield, à Tranquebar, l’a échappé belle. Il s’en est fallu de peu qu’elle ne se fasse rosser par une femme en furie dont la fille est élève dans l’établissement.

C’est aux alentours de 13h30, alors qu’elle était en train de parler à un élève de Grade 5 dans le couloir du premier étage de l'école, que l’institutrice a été soudainement prise à partie. La mère d’une élève, habitant la localité et âgée de 28 ans, a pénétré l'enceinte de l’établissement sans la moindre permission du bureau. 

D’abord au rez-de-chaussée, un parapluie à la main, elle s’est mise à insulter l’institutrice en pointant vers elle le parapluie d’un geste menaçant. Et en deux temps trois mouvements, la voilà à l'étage pour essayer de s’en prendre physiquement à l’enseignante. La femme en colère a alors tenté d’asséner un coup de parapluie à l’institutrice. Par chance, cette dernière a esquivé le coup. L’enseignante dit avoir eu très peur face à cette parente d’élève qui semblait être hors d’elle et déchaînée. Même si elle n'a pas été blessée, elle reste en état de choc. 

Une autre enseignante a été témoin de la scène. L’institutrice a porté plainte au poste de police de la rue Hennessy. La police a ouvert une enquête pour « assault ».

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !