Live News

Violence envers les femmes : plus d'actions réclamées de la part des autorités

Tina Roy Tupsy a été tuée par son ex-compagnon Rajesh Chuckory

Le décès brutal de Tina Roy Tupsy ce lundi 5 décembre a suscité colère et indignation. La directrice de SOS Femmes, Ambal Jeanne, estime que les autorités ne prennent pas suffisamment au sérieux les plaintes des victimes. « Pa kapav dir li al lakaz tou pou korek. Pa kapav les li ale san pran oken aksion », affirme-t-elle.

Ambal Jeanne est aussi d’avis que les femmes sont en danger quand elles décident de mettre fin à une relation. « Zot pourswivi ziska ki zot trouv lamor. »

Quant à la députée travailliste, Stéphanie Anquetil, elle soutient que personne ne peut rester insensible face à un tel acte : « Violans domestik pe pran enn proporsion alarman. » Elle se dit attristée que la violence domestique soit présente dans tous les discours politiques, mais que les actions concrètes ne suivent pas.

« Aksion zero. Pena oken volonte politik pou konba sa fleo la ». Elle critique aussi l'application Lespwar. « Ou bizin enn smart phone pou download sa aplikasion la e ousi pa finn fer enn kanpayn sansibilizasion pou ankouraz madam pou met sa aplikasion la lor zot portab », déplore-t-elle.

Tina Roy Tupsy, une receveuse d’autobus de 42 ans, a été mortellement poignardée par son ex-concubin lundi après-midi. Le drame s’est produit dans le bus à bord duquel elle travaillait à la gare routière de Curepipe. Cette habitante de Quartier-Militaire, avait porté plainte pour harcèlement contre son ex-compagnon, Rajesh Chuckory, lundi matin. Cet habitant de Cinq Arpents, Phoenix, avait pris la fuite après l’agression mortelle. Il a été arrêté à son domicile ce mardi matin. Âgé de 42 ans, il a été hospitalisé, car il portait des blessures au bras.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !