Faits Divers

Violence domestique : un homme porte plainte contre sa femme

Un superviseur de 32 ans accuse son épouse de 27 ans, de violence domestique. Cet habitant d’Union-Park, dans le Sud, allègue avoir pris des coups dans l’abdomen. La police de Rose-Belle a été alertée le dimanche 16 juin.

Le couple compte trois ans de vie commune. Selon l’époux, les problèmes ont débuté il y a sept mois. Ils ont un enfant de 11 mois. Le mari soutient que les faits se sont produits le dimanche 16 juin. « J’étais parti voir mon père après mon jogging. Lorsque je suis rentré, ma femme était de mauvaise humeur », explique l’homme de 32 ans. Il décrit son épouse comme étant « une femme dépressive et possessive ».

Vu qu’il avait quitté la maison tôt le matin, le plaignant dira qu’il n’avait pas encore vu son fils. « C’est lorsque je lui ai pris dans mes bras que tout a commencé », poursuit-il. Furieuse, l’épouse lui aurait demandé de lui remettre l’enfant qui allait faire sa sieste. « C’était un de ses prétextes habituels », ajoute le superviseur. Une dispute a alors éclaté entre le couple. L’enfant qui était dans les bras de son père a commencé à pleurer, dit-il. « D’un coup, elle a giflé mon fils et je me suis mis en colère et je lui ai fait comprendre qu’elle ne pouvait pas s’en prendre à notre enfant. C’est alors qu’elle a commencé à me taper ». L’époux avait en sa possession un ordre de protection intérimaire. L’épouse n’était pas au courant de cette affaire.

Ainsi, n’ayant pas d’autres choix, le mari a dû se présenter au poste de police de Rose-Belle pour porter plainte contre son épouse pour violence domestique. Il explique que cela fait trois mois que sa femme se fait aider par un psychiatre.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !