People

Vinod Appadoo : la bête noire des détenus

Depuis sa nomination à la tête des prisons, le commissaire des prisons Vinod Appadoo a introduit une panoplie de mesures qui sont loin d’être au goût des détenus. « Bizin fer ban prizonie plezir, lerla zot pou kontan ? » s’interroge, d’un ton sarcastique, l’ancien haut gradé de la force policière.  

« Zot ti pe gagn boukou privilez. » Tel est le constat du commissaire des prisons, Vinod Appadoo, sur les détenus. Tant qu’il sera en poste, le patron des prisons dit qu’il sera intransigeant sur les privilèges que bénéficiaient les détenus : brique de jus, achards, dholl pourri et rasoirs à double lames, entre autres.  

Pourquoi avoir interdit tous ces produits qui étaient autorisés durant des années ? Vinod Appadoo répond avec fermeté : « Si vous êtes en prison et que vous recevez tout ce que vous voulez, c’est comme si vous n’étiez pas en prison. » Le commissaire des prisons est venu de l’avant avec des mesures radicales dans le but de prévenir les éventuels détenus que « si zot vinn dan prizon, pou ena bokou restriksyon ». 

La dernière mesure en date est l’abolition de la cigarette en prison, qui découle d’une des recommandations de Paul Lam Shang Leen après les travaux de la Commission d’enquête sur le trafic de drogue à Maurice.  Avec l’introduction de cette mesure, le commissaire des prisons estime que « si dimoun envi fime, li pou per pou vinn dans prizon ». 

Suite à son constat de voir des centaines de personnes faire le va-et-vient en prison en pas moins d’une trentaine d’occasions, il dit vouloir apporter sa contribution en vue de décourager des individus à commettre des offenses et revenir en prison. 

« Durant ma carrière policière, j’ai vu beaucoup de vidéos évoquant des cas de vol avec violence et aussi comment certaines personnes faisaient souffrir des innocents. » Ainsi, il dit vouloir donner un signal fort aux récidivistes notoires : « Je leur dis haut et fort que s’ils comptent revenir en prison, il y aura beaucoup de restrictions. »  

Aimé par certains et haï par d’autres, Vinod Appadoo a même été la risée du leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval. Lors d’une conférence de presse, celui-ci avait déclaré : « Dan prizon, imin ki reste, bizin tret zot kouma imin. Zafer pe bwi laba, bizin ferm komiser de prizon enn de zour pou li konpran. » Ce à quoi a répliqué le commissaire des prisons : « Mo pe dir Xavier-Luc Duval ki ban prizonie na pa gagn drwa vote ». 

Malgré que les mesures ne soient pas populaires auprès des détenus, Vinod Appadoo ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.  « Je me donne à 200 % et je suis satisfait de mon travail. Les commentaires sur Internet démontrent que j’ai le soutien du public. De plus, des détenus pensent que j’ai rétabli la discipline dans nos prisons », conclut-il. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective