Actualités

Vincent Pollet, co-fondateur de ICT.I0 : «Développeur web est un métier d’avenir pour les jeunes mauriciens»

Vincent Pollet Vincent Pollet lance le top départ.

Blogueur très actif et doté d’une analyse critique et objective, Vincent Pollet vous plongera dans un monde où la technologie est reine. Il revient sur le krakathon, un événement qui a pris fin dimanche dernier au Caudan Arts Centre à Port-Louis. 

Il nous vient tout droit de Strasbourg, en France, pour partager ses idées folles. De manière loufoque mais avec une touche d’innovation et de passion, d’I-Tech et un soupçon d’humour, Vincent Pollet et Patrick Morin ont plongé les développeurs mauriciens dans une ambiance digne des pirates des Caraïbes. Au menu : codage, décryptage, analyse et énigmes. De quoi vous plonger dans une aventure magique et extraordinaire. Mais rien n’aurait laissé penser que cet homme de 38 ans se serait donné à cœur joie pour créer un univers aussi fantastique où les Mauriciens pourraient y participer. 

C’est en avril 2008 que Vincent pose ses valises chez nous dans le cadre d’une V.I.E, un programme de Volontariat International en Entreprise. « C’était un programme organisé par le gouvernement français dans le but d’aider les entreprises françaises à recruter à l’étranger. » Il fait ses débuts dans une société Expand Technologie, à Port-Louis, et grimpe les échelons en passant de simple commercial à Directeur marketing. En 2014, il décide de lancer sa propre entreprise, l’ICT.IO. Il est co-fondateur de cette société de média qui fait la promotion des start-up, de l’entreprenariat et de l’innovation dans l’océan Indien. 

Vincent Pollet confie : « Il faut dire que le cadre mauricien commençait à me plaire. Je voulais aussi changer d’air et l’entreprenariat était un secteur qui m’attirait beaucoup. » Aussi connu sur les réseaux comme bloggeur informatique, il donne des conseils dans le domaine de l’entreprenariat, l’innovation et le développement des start-up. « Des investisseurs m’ont approché pour développer l’ICT-IO qui, à la base, n’était qu’un blog. C’est ainsi que cette belle aventure a commencé. » 

Le Kraken : Un concept venu d’un voyage à Rodrigues

Le mythique monstre Kraken prend vie lors d’un voyage à Rodrigues. Alors que Vincent s’envole avec quelques amis passionnés d’informatique, c’est lors d’un moment de folie qu’ils commencent à cogiter et ils lancent « des bêtises » sur une éventuelle compétition autour d’ourites géantes. Mais ces bêtises, comme dit Vincent, prennent de l’ampleur. Avec pour résultat, une grande compétition du Krakathon qui en est à sa quatrième édition cette année. 

Il explique : « Nous avons commencé à imaginer une compétition autour d’un ourite géante verte vue à Rodrigues et nous avons assimilé cette idée au mythique monstre Kraken. Puis, nous avons pensé à une compétition géante où les hakers seraient déguisés en pirates ». En effet, les hakers (pirates informatique dans le monde des geeks) se transforment ironiquement en pirates. « On organise de nombreuses activités ludiques et on essaye de transformer l’univers informatique en jeux de rôles afin de rendre la compétition beaucoup plus amusante. » 

Une belle surprise attendait les 215 participants du Krakathon puisque le gain était à hauteur de Rs 80 000. Vincent souligne : « Cette fois, le match était plus serré que les années précédentes. Les chasseurs et chasseuses ont eu 24 heures pour coder et remporter le trésor. Nous avons hâte d’être à la prochaine édition. »

« Que l’activité se féminise ! » 

Le krakathon, c’est chaque année en octobre. Un rendez-vous incontournable des codeurs à travers l’île. Stratégies, coding et lutte acharnés, les Mauriciens n’hésitent pas à sacrifier 24 heures de leur sommeil pour participer à cette compétition juste pour le fun.  « C’était une belle surprise pour de voir autant de monde inscrit cette année. Nous pensons étendre la compétition à travers l’océan Indien et pourquoi pas en Afrique plus tard ? » 

Le krakathon est la plus grosse compétition de codeurs, connue à ce jour. « Ce type d’évènement est une inspiration pour les jeunes Mauriciens. C’est un challenge pour les professionnels mais une chance pour les jeunes de découvrir leurs compétences et jusqu’où ils peuvent aller. Développeur est un métier d’avenir à Maurice. En venant au krakathon, ils augmentent leurs compétences pour aller encore plus loin. »

Vincent Pollet termine en signalant que de plus en plus de filles participent à cet évènement. De quoi créer la parité dans un milieu plutôt réservé aux hommes. « C’est vrai que pour la première fois, j’ai vu la participation d’un plus grand nombre de femmes. C’est encourageant et on souhaite que cette activité se féminise davantage. »

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !