People

Vincent Degert, nouvel ambassadeur de l’Union européenne : «Sous le charme des îles !»

Vincent Degert

Vincent Degert, nouvel ambassadeur de l’Union européenne pour Maurice, ne fait pas dans la demi-mesure quand il s’agit de mener à bien ses missions.

Avec un parcours riche, varié et cosmopolite, il est prêt à relever les défis qui l’attendent sous les cocotiers ! Ils étaient nombreux les Mauriciens qui se sont déplacés samedi dernier dans la capitale pour participer à la marche silencieuse organisée par l’Union européenne pour dire Non à la violence domestique et au silence. Cependant, une forte mobilisation et adhésion à la cause ne suffisent pas.

« C'est pour l'île Maurice que Degert  a opté quand il a eu le choix de son affectation.  »

« Une mobilisation ne suffit pas. Il faut maintenant faire des analyses et trouver la cause profonde de cette violence, car c’est un fléau mondial. Il faut essayer de mieux comprendre le phénomène et passer à l’action que ce soit au niveau des institutions, la police, la justice, au niveau individuel, au sein du cercle familial, le voisinage… chacun doit prendre ses responsabilités, dénoncer et prendre les actions qu’il faut », confie Vincent Degert, le nouvel ambassadeur de l’Union européenne (UE) qui ne perd pas de temps pour passer à l’action depuis son affectation à l’île Maurice.

Cela fait tout juste deux mois que ce Français, juriste et politologue de formation, a posé ses valises chez nous en compagnie de son épouse. Ses quatre enfants, eux, sont restés en France.

« Deux de mes enfants travaillent déjà alors que les deux autres sont à l’université. L’un étudie la physique et l’autre l’histoire de l’art. Nomades, ils ont une ouverture sur le monde et parlent quatre à cinq langues. Ils se sont adaptés aux changements et ont été confrontés à d’autres cultures, ce qui leur a été très bénéfique », confie le Chef de la Délégation de l’Union européenne pour Maurice et les Seychelles.

En effet, cela fait 32 ans que Vincent Degert, travaille au sein de l’UE et il se réjouit de la richesse et de la diversité des rencontres et des activités qui émaillent le quotidien de sa vie d’ambassadeur.

« Je ne m’ennuie jamais. Je suis ravi de me rendre au travail chaque matin, car je sais que la journée sera passionnante de par l’énorme diversité des sujets qui sont traités et qui m’attendent chaque jour. Le matin, on parle des droits de l’enfant, à midi on parle de garantie pour les entreprises avec les banquiers et le soir, d’aide à la coopération, et tout cela dans une diversité culturelle hors-norme. C’est formidable. »

Son adaptation dans l’île s’est faite tout naturellement, facilitée par sa passion pour les îles créoles. D’ailleurs, c’est pour l’île Maurice qu’il a opté quand il a eu le choix de son affectation, après avoir passé quatre ans dans les Caraïbes, plus précisément en Haïti.

« J’ai une passion pour les îles créoles avec toute leur richesse et les thématiques qui s’y rapportent, notamment la protection marine, la défense du patrimoine marin et le changement climatique, entre autres. Je pense que nous pouvons construire quelque chose et obtenir des résultats. L’adaptation s’est faite d’autant plus facilement, aidée par les charmes gastronomiques et culturels », fait ressortir Vincent Degert.

Ces thèmes, Vincent Degert veut les défendre. D’ailleurs, elles font partie des nombreux projets soutenus par l’UE et il compte mener à bien sa mission. Parmi les axes prioritaires de ses actions à Maurice, Vincent Degert compte maintenir et renforcer le lien politique et diplomatique, maintenir et approfondir la relation commerciale et l’investissement entre Maurice et l’UE, sans oublier le changement climatique, thème essentiel à l’économie bleue. Autre sujet important, la sécurité maritime dans l’océan Indien, qui englobe la lutte contre la piraterie et contre les différents trafics qu'il s'agisse de drogue ou d'être humain.

Un calendrier chargé, certes, mais pas impossible, surtout que le terrain de jeu du diplomate a été divers depuis qu’il a été nommé ambassadeur au sein de l’UE, de la Croatie, en passant par la Serbie ou encore sur le dossier russe au moment de l'invasion de la Crimée. Une expérience riche et variée pour celui qui est passionné par les valeurs humanistes et politiques depuis son plus jeune âge.

« Les questions  internationales et de développement m'ont interpellé depuis ma jeunesse. »

« Les questions internationales et de développement m’ont interpellé depuis ma jeunesse. Ma mère travaillait dans le Parlement et j’ai grandi en Alsace qui était divisée entre la France et l’Allemagne. J’ai toujours voulu servir et défendre les valeurs de l'Europe », explique Vincent Degert.

C’est sûr, il va tout faire pour y parvenir, fort de son expérience et de ses études en Sciences Po à Strasbourg et des études de droit et le concours d'entrée à l'Union européenne où il y fera ses premiers pas en septembre 1987. Il touchera aux politiques régionales et passera 13 ans dans le secteur d’élargissement de l’UE.

Inspiré par les grands diplomates tels que Jean Brunel ou encore Jacques Delors, ancien président de la Commission européenne et fondateur de l’institut de recherches Notre Europe - Institut Jacques Delors, Vincent Degert a su affûter ses armes pour contrer les difficultés lors des missions épineuses comme cela a été le cas en Croatie où il a été ambassadeur et représentant de l'UE de 2005 à 2009 où « c’était quelque peu tendu. »

Sa tâche ne fut pas non plus facile en Serbie, pays issu de l'éclatement de l'ex-Yougoslavie et de ses répercussions, notamment les crimes de guerre et le problème du Kosovo. Vincent Degert a le sentiment du devoir accompli qui se justifie avec l’adhésion de la Croatie en 2013 et la Serbie qui a ouvert les négociations d'adhésion un mois avant son départ de Belgrade.

Aujourd’hui, loin de tous ces tumultes, Vincent Degert est prêt à relever les défis qui l’attendent à Maurice et aux Seychelles.

Grand passionné de sport, celui qui a été capitaine d’une équipe de rugby et professeur de ski en montagne quand il était jeune, prend plaisir à pratiquer la course à pied et se donne à cœur joie à explorer les fonds marins, quand il n’est pas en train de dévorer un livre d’histoire.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !