Actualités

«Village touristique» de Mahébourg : le projet remis sur les rails

Photo Illustration

Le projet avait été annoncé par le Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth, dans le discours du Budget 2018/19. Riche de son passé glorieux, Mahébourg allait être transformé en centre d’intérêt pour les touristes et Mauriciens pour la région Sud du pays. Deux ans plus tard, Mahébourg est resté en l’état.

Après avoir finalisé le plan de régénération de Port-Louis, mercredi dernier, l’Economic Development Board (EDB) se penche sur le dossier Mahébourg. Il travaille sur une « expression of interest » pour trouver le consultant qui délimitera la région qui sera concernée. À l’EDB, on espère pouvoir allouer le contrat dans les mois à venir et avoir le plan de délimitation d’ici la fin de l’année et de placer la zone sous le National Regeneration Programme.

Une fois le plan avalisé, tout projet de développement tombant à l’intérieur de la zone de délimitation pourra bénéficier de toute une série d’incitations et de rabattements fiscaux pour amener le secteur privé à investir dans de nouveaux projets de développement.

Tout développeur détenant un « registration certificate », octroyé par l’EDB, aura droit à un remboursement in toto de la TVA sur la construction des bâtiments et « capital goods » pour une période de deux ans. Il pourra aussi prendre avantage d’un « tax credit » sur une durée de deux années financières par rapport à ses dépenses sur ses infrastructures, n’aura pas à payer d’impôts par rapport à toute activité liée au « smart parking » et n’aura pas à payer de taxe douanière sur les matériaux utilisés pour construire les bâtiments.
Mahébourg étant un village avec un patrimoine historique indéniable, - il compte une vingtaine d’endroits riches en histoire dont huit sont classés « National Heritage Sites » - il ne sera pas question de détruire à tout va pour bétonner partout. Sous le National Regeneration Programme, les dépenses faites pour des rénovations sont également déductibles en partie.

Jusqu’ici, la régénération de Mahébourg avance difficilement. Le 21 février dernier, les propositions formulées par les différents stakeholders sur le projet Mahébourg, village touristique, s’étaient heurtées à un refus catégorique du ministre du Tourisme, Anil Gayan.

Une « request for expression of interest » avait été lancée par l’EDB le 22 octobre 2018 pour développer le Mahébourg Waterfront, sans résultat concret. L’EDB espère cette fois-ci, avec le programme de régénération, tenir le bon bout pour permettre à Mahébourg de se faire un bon lifting.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective