Magazine

À Vieux-Grand-Port : l’un des plus jeunes charpentiers de marine

Depuis tout petit, Ahad suit les pas de son père Omar, charpentier de marine chevronné. À Vieux-Grand-Port, près du débarcadère, le jeune homme et son père s’adonnent à leurs activités quotidiennes : la construction et la réparation de pirogues et de bateaux en bois.

Ahad profite de son jour de congé pour nous emmener faire un tour sur sa pirogue. « Vini mo amenn zot fer enn letour ».

C’est avec une grande joie et fierté qu’il nous montre le lieu où il a grandi et a passé toute son enfance.

D’emblée, c’est une scène à couper le souffle qui s’offre à nous. La pirogue à peine éloignée de la berge, on aperçoit diverses petites îles : Îlot Chat, île aux Singes et un peu plus loin, île de la Passe, îlot Vacoas, île aux Fouquets, île Marianne et île aux Fous, entre autres.

Tout près de l’île aux Singes, Ahad arrête sa pirogue pour nous raconter comment il passe son temps. « Je travaille beaucoup le bois. C’est ma passion et mon gagne-pain. Quand il n’y a aucune pirogue à réparer, mon père et moi allons pêcher. Parfois, j’organise des sorties avec des Mauriciens ou des touristes dans la rade.

« C’est cela toute notre vie, car la voile et la pêche sont des activités voire des valeurs qui nous ont été transmises par nos grands-parents», confie Ahad avec un grand sourire.

Construction de bateaux à Saint Brandon

Pop a travaillé plus de 10 ans dans la construction de bateaux, à Saint Brandon. Sa plus grande réussite est la réalisation d’un voilier en bois qui vogue maintenant dans les eaux de Madagascar. Depuis qu’il est revenu, il n’est plus jamais reparti. « J’ai maintenant mes enfants et ma famille. Je suis bien là où je suis et j’aime ce que je fais », conclut Pop.