Live News

Vidéos controversées : deux avocats sommés de s’expliquer au Bar Council

Mes Akil Bissessur et Anoup Goodary

Le Bar Council a sommé Me Akil Bissessur de donner sa version après la plainte déposée contre lui par le Chief Executive Officer de Mauritius Telecom. Cela concerne des vidéos postées par l’avocat sur sa page Facebook. Me Anoup Goodary a, lui, été convoqué pour s’expliquer, ce vendredi, sur deux vidéos se trouvant sur sa page Facebook.

Sherry Singh a saisi le Bar Council dans le sillage des vidéos postées par l’avocat Akil Bissessur sur Facebook. Le Chief Executive Officer (CEO) de Mauritius Telecom estime qu’elles sont diffamatoires. Il accuse l’homme de loi d’y avoir fait des allégations contre lui sur l’acquisition de ses biens.
Me Yatin Varma, président du Conseil de l’Ordre des avocats, a confirmé avoir reçu une plainte de Sherry Singh. « Il y a une procédure à suivre. Nou pou fer sa ki ena pou fer… », a-t-il ajouté dans la déclaration qu’il a faite au Défi Quotidien.  

De son côté, Me Akil Bissessur a confirmé avoir reçu une correspondance du Bar Council à la suite de la plainte déposée contre lui par Sherry Singh. Il a aussi dit qu’il a effectivement été sommé de donner sa version « if any ». « Je donnerai des explications à ma discrétion. Ces vidéos n’ont rien à voir avec ma profession d’avocat. Je les ai faites en tant que simple citoyen dans ma maison », précise l’homme de loi. 

L’avocat Anoup Goodary a, quant à lui, été convoqué au Bar Council ce vendredi 5 mars 2021. Il est sommé de donner des explications sur deux vidéos se trouvant sur sa page Facebook. L’une est un « live » concernant le renvoi d’un procès d’un de ses clients. L’autre vidéo est une publication diffusée par une autre personne que l’homme de loi a partagée. Elle montre un sketch dans lequel il figure. 

Il devra également s’expliquer par rapport à des correspondances échangées entre lui, son avocat et le Bar Council. Lettres qu’Anoup Goodary a aussi postées sur sa page Facebook. Il sera aussi question des « lives » qu’il a faits entourant sa convocation au Bar Council. 

L’homme de loi sera entendu en vertu des articles 1.2, 2.3(a) et 7 du code d’éthique des avocats qu’il aurait transgressés. Ces articles concernent les diverses obligations légales et morales d’un avocat, sa conduite et la publicité personnelle. 

Sollicité pour une déclaration à propos de sa convocation, Me Anoup Goodary a affirmé qu’il se rendra au Bar Council afin de répondre aux questions. Il a retenu les services de Me Yousuf Mohamed, Senior Counsel et de Me Rama Valayden. 

  • Mazda 3

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !