Live News

Vidéo sur le coronavirus - La tarologue Olesya Pydannah : «Je ne voulais pas semer la panique…»

Elle a été libérée de la prison de Beau-Bassin, le 31 mars 2020, après dix  jours de détention. Accusée d’avoir diffusé sur Facebook une vidéo qui porte atteinte à la sécurité du pays, la tarologue Olesya Pydannah déclare qu’elle n’a jamais voulu semer la panique. 

« Mo mesaz seki la popilasion pran zot prekosyon, respekte bann konsign, nu bizin ress for… », déclare cette habitante de Vacoas. Elle soutient avoir uniquement transmis un message aux Mauriciens, « kuma pu ressaf, nu tu enn sel ek nu pu sorti ladan…».

Olesya Pydannah avait été arrêtée le 20 mars 2020 et inculpée de violation de l’Information and Communication Technologies Act (ICTA). Elle est accusée d’avoir utilisé le compte Facebook d’une femme  où elle a posté une vidéo pour parler du coronavirus. La police est d’avis que cette vidéo porte atteinte à la sécurité du pays, surtout en cette période de confinement. 

En Cour, elle a fait observer que cela a été très pénible pour elle d’être loin de sa famille, surtout de ses trois enfants, durant le couvre-feu. Néanmoins, elle dit avoir gardé le moral. « Mo enn‘public figure’, mo edbukudimun et mo pu kontinyeede…», dit-elle.

Le 30 mars 2020, le magistrat (Mme)BhaminiPrayag-Rajcoomaraordonné sa remise en liberté conditionnelle contre une caution de Rs 40 000 et une reconnaissance de dette de Rs 150 000. Elle devra également se présenter au poste de police le plus proche de son domicile, une fois par semaine. Ces conditions attachées à sa remise en liberté devront être honorées à la levée du couvre-feu. La tarologue est représentée par Me SanjeevTeeluckdharry.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !