Bollywood

[VIDEO] Airlift: plus de 488 vols pour évacuer 170 000 Indiens de Koweït

«Airlift » est un thriller avec Akshay Kumar dans la peau de Ranjit Dayal, un héros national indien qui a aidé l’évacuation de 170 000 d’Indiens d’une région affectée par la guerre.Le tournage du film, qui a débuté en avril 2015, a été complété en 38 jours. « Airlift » est axé sur la plus grande évacuation humaine. Pendant 59 jours, le gouvernement indien a entrepris plus de 488 vols d’Air India pour évacuer ses citoyens. L’invasion du Koweït, également connue sous le nom de guerre Irak-Koweït, est un conflit majeur entre l’Irak de Saddam Hussein et le Koweït, du 2 au 4 août 1990. Elle a résulté en une occupation irakienne du Koweït pendant 7 mois, avant que le pays ne soit libéré par les forces de la Coalition. Cette invasion, élément déclencheur de la guerre du Golfe, a conduit ainsi directement à l’intervention militaire des États-Unis contre l’Irak en janvier 1991. En 1990, l’Irak a accusé officiellement le Koweït d’avoir volé du pétrole irakien par forage oblique, bien que certaines sources irakiennes indiquent que la décision de Saddam Hussein d’attaquer le Koweït a été mise au point de nombreux mois avant l’invasion.Plusieurs raisons officieuses ont été avancées afin de justifier l’invasion irakienne : l’incapacité de l’Irak à rembourser les 80 milliards de dollars qui ont été empruntés au Koweït pour financer la guerre Iran-Irak et la surproduction koweïtienne de pétrole qui a provoqué des baisses de revenus pour l’Irak. Quelque 170 000 Indiens se sont retrouvés bloqués au Koweït. Ils ont tout perdu et étaient sans un toit. Ils craignaient pour leur sécurité. Des hommes d’affaires formaient un groupe pour superviser l’évacuation des Indiens du Koweït.Cette mission n’était pas facile, car la plupart des Indiens n’étaient pas prêts à tout quitter derrière eux. Ils ont travaillé pendant des années et ont fait d’énormes sacrifices. Un autre problème se posait. Ils n’avaient pas les documents valides pour voyager, car une fois arrivés au Koweït, leurs employeurs ont confisqué leurs passeports.Or ces employeurs étaient soit morts soit enfuis à cause de la guerre. Akshay Kumar joue auprès de Nimrat Kaur dans le film. L’actrice a été vue la dernière fois dans « The Lunchbox ».Elle a mêmé travaillé pour le show télévisé international, « Homeland ».Le puissant homme d’affaires Ranjit Dayal se considérait plutôt comme un citoyen du Koweït qu’un Indien.Sans le savoir, il deviendra l’homme qui sauvera 170 000 Indiens bloqués au Koweït à la suite de l’invasion irakienne.Il y a des moments dans le film où Akshay doit parler en arabe.Il a appris l’arabe et a pu prononcer quelques phrases en cette langue pour le film. « Airlift » a été tourné à Bhuj, au Gujarat, au Rajasthan et à Ras Al Khaimah.

  • Sortie : 22 janvier 2016
  • Production : T-Series Super Cassettes Industries Ltd., Cape of Good Films, Crouching Tiger Motion Pictures et Emmay Entertainment Pvt. Ltd
  • Mise en scène : Raja Krishna Menon
  • Musique : Amaal Mallik et Ankit Tiwari
  • Interprètes : Akshay Kumar, Nimrat Kaur, Purab Kohli, Ferena Wazeir, Kumud Mishra


 

Saddam Hussein-Akshay Kumar : une coïncidence

[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"8137","attributes":{"class":"media-image aligncenter size-large wp-image-14988","typeof":"foaf:Image","style":"","width":"960","height":"540","alt":"210116-sadam"}}]] L’expérience d’« Airlift » a été différente pour Akshay Kumar. Il a eu l’occasion de rencontrer et parler aux personnes qui ont été évacuées concernant leurs histoires horrifiantes. Il connaît même l’homme dont le rôle il tient à l’écran. « Certaines de ces personnes étaient des milliardaires qui se sont transformées en mendiants du jour au lendemain. J’ai des frissons quand je pense ce qui m’arriverait si un jour j’aurais à faire face à une situation similaire. Que m’arrivera-t-il, si un jour, je me réveille pour constater que tous mes biens ont été confisqués. J’aimais le thème et je voulais qu’il soit porté à l’écran pour que les gens découvrent ce qui s’est passé. Mon père était dans l’armée. Cela m’a quelque peu motivé à travailler dans des films avec des thèmes patriotiques. J’aimerais me mettre dans la peau d’un vrai héros que d’un super héros. Un super héros peut voler et combattre 1 000 personnes. Un vrai héros ne peut pas, mais il est plus brave que les super héros », a expliqué l’acteur.Alors qu’il tournait pendant les dernières 15 minutes du film, Akshay n’a pu retenir ses larmes.Akshay Kumar a complété un quart de siècle au sein de l’industrie. Il a fait état d’une étrange coïncidence. Saddam Hussein avait envahi le Koweït le 2 août 1990 – date à laquelle il avait « envahi » Bollywood. Au cours des 25 dernières années, il a connu 16 échecs. Il se souvient avoir encaissé 14 échecs consécutifs. Au début de sa carrière, il ne faisait que des films d’action. Priyadarshan, Rajkumar Santoshi, Neeraj Vora et les frères Darshan (Suneel et Dharmesh) sont ceux qui ont donné une nouvelle tournure à sa carrière avec des films tels que « Dhadkan », « Ek Rishtaa: The Bond of Love » et « Jaanwar ».
Related Article
  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !