Live News

Victimes d’une arnaque sur Facebook 

Les captures d’écran ont aidé à alerter les internautes.

Ils sont plus d’une dizaine de personnes à avoir eu affaire à un escroc sur Facebook. Le modus operandi est le même que dans plusieurs autres cas d’arnaque rapportés ces derniers temps sur les réseaux sociaux. D’autres victimes se font connaitre petit à petit. La police enquête. 

Plusieurs postes de police ainsi que les Casernes centrales sont en présence de plaintes de diverses personnes de l’île concernant des achats effectués sur les réseaux sociaux. Les paiements ont été effectués en ligne, mais les produits n’ont jamais été livrés. Deux internautes nous parlent de leur mésaventure. 

« J’ai vu une paire de chaussures et j’ai contacté le vendeur. Il m’a réclamé Rs 700. J’ai effectué le paiement. C’était durant la dernière semaine de décembre. J’ai aussi payé pour les frais de livraison et je devais recevoir la chaussure au plus tard le 31 décembre. Sauf qu’elles ne sont jamais arrivées » explique la première personne. 

L’autre avance : « J’ai dépensé Rs 1 200 pour faire un cadeau à ma mère et il avait promis de faire la livraison directement à son adresse, mais ils se sont volatilisés. Aujourd’hui, je n’arrive même pas à les contacter sur le numéro WhatsApp. Je pense qu’ils ont bloqué mon numéro. » 

Dans les autres cas, la situation est similaire. Plusieurs photos de produits divers ont été mises en ligne sur une page Facebook. Le vendeur est rapide à répondre lorsque de potentiels clients l’écrivent sur Messenger via sa page ou à travers WhatsApp.

VENTES FICTIVES

D’autres personnes expliquent qu’ils ne voulaient pas faire de paiement en ligne et ont proposé de rencontrer le vendeur directement. Cependant celui-ci a utilisé des ruses pour esquiver cette rencontre et a pu convaincre les clients de faire une transaction en ligne. 

Après sa mésaventure, une personne a posté les pages de ce vendeur fictif sur les réseaux sociaux afin de prévenir les autres acheteurs. « C’est vrai que nous avons perdu Rs 700, mais ce n’est pas l’argent perdu qui est important, mais que cela ne se reproduise plus. » 

Effectivement, cette personne est inquiète, car il a remarqué que le vendeur a désactivé sa première page et a créé d’autres pour continuer les ventes fictives. Devant une telle situation, la personne a eu l’idée de faire des captures d’écran et de les publier sur les réseaux sociaux, afin d’avertir les autres internautes. À sa grande surprise, plus de dix personnes ont pris contact avec elle pour lui dire qu’elles ont été victimes de la même arnaque. 

Elles ont porté plainte dans des postes de police et espèrent que celle-ci agira dans les plus brefs délais. « Comme la personne a utilisé des numéros de téléphone et un compte en banque pour recevoir cet argent, nous pensons que la police peut obtenir les coordonnées réelles et l’identité de cet escroc », avancent les personnes qui ont été arnaquées. 

De son côté, la police avance qu’une enquête est en cours. Elle tient à rappeler aux plaignants qu’il est important de se montrer très prudents et de ne pas faire des transactions en ligne vers des sources non sécurisées. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !