Live News

Vibe Moris : Pascal, Aurore et Patrice séduisent le jury

aurore
Aurore chante depuis qu’elle a cinq ans.

La liste des demi-finalistes s’allonge. Le quatrième prime de l’émission Vibe Moris voit la qualification de trois nouveaux candidats pour la demi-finale. Ils sont Pascal, Aurore et Patrice. Ces artistes en herbe ont démontré leurs talents, le vendredi 7 juin, devant les membres du jury et les téléspectateurs lors de l’émission diffusée sur MBC 1 et MBC Sat.

Pascal, Aurore et Patrice ont fait sensation lors du quatrième prime de cette deuxième saison de l’émission musicale Vibe Moris. C’est sur la chanson « Let Me Love You » de Mario que Patrice, 19 ans, s’est donné à 100%. Il est le coup de cœur de Laura Beg qui lui a offert une place de demi-finaliste. « J’aime cette chanson depuis que je suis tout petit et je l’ai choisie, car je me sentais à l’aise dans l’interprétation malgré le trac », confie Patrice, encouragé par ses parents à participer au concours.

patrice
Patrice, qui s’est donné à 100%, a fait craquer Laura Beg.

L’étudiant en hôtellerie avait tenté sa chance lors de la première saison de Vibe Moris mais n’avait pas été retenu. « Mes parents m’ont incité à retenter ma chance pour la deuxième saison et je suis d’autant plus fier d’avoir pu monter sur une scène et surtout de m’être qualifié. »

Aurore a aussi captivé l’attention du jury, notamment celle de Jason Heerah. La jeune femme de 25 ans qui a interprété Grand Piano de Nicki Minaj est aux anges. « Je suis très contente de ma qualification, car c’est la chanson qui me passionne le plus, confie Aurore qui souhaite faire carrière dans la chanson. Ce fut une très belle expérience et c’était la première fois que je montais sur scène pour chanter . »

pascal
Pascal a été le coup de cœur de Caroline Jodun.

En effet, elle chante depuis qu’elle a cinq ans. Si c’est lors des évènements familiaux qu’elle pousse souvent la chansonnette, c’est à 15 ans qu’elle joue dans la cour des grands en campant le rôle de Carmen à l’opéra. « Ensuite, j’ai rejoint une chorale et j’ai continué ma passion. »

Pascal, lui, a fait craquer Caroline Jodun. Le jeune officier de police, musicien et chanteur au sein d’une chorale, baigne dans le chant depuis son plus jeune âge. « Mon père, Patrice Brunet, est chanteur professionnel et c’est tout naturellement que je lui ai emboîté le pas », raconte Pascal qui a choisi Ras Melanze, de Gérard Bacorilal, pour sa première scène. Même si le trac était au rendez-vous, Pascal a géré le stress et habité la scène pour proposer une charmante prestation au jury.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !