Live News

Venu en lune de miel à Maurice : un ressortissant chinois arrêté à l’aéroport avec de fausses coupures

Aéroport

Il croyait leurrer les cambistes à l’aéroport en arrivant à Maurice. Ce Chinois, en compagnie de sa femme, a échangé de faux dollars américains contre des roupies. Venus en lune de miel, il a fini son séjour en prison.

Après l’arrestation de ressortissants chinois pour vol à bord des avions d’Air Mauritius en partance pour Hong Kong, la police se retrouve avec un nouveau cas impliquant un autre ressortissant de ce pays. Il s’agit d’une enquête sur de fausses coupures en dollars américains. L’affaire a éclaté le 3 août dernier. Ce jour-là, un représentant d’un bureau de change basé à l’aéroport Sir Seewoosagar Ramgoolam a signalé la présence de faux billets à la police. Il s’agissait de 16 fausses coupures de 100 USD qui avaient étaient échangées au comptoir de la compagnie qu’il représente.  Des 18 coupures que le passager avait présentées, 16 étaient  fausses.

Le dossier fut référé à la brigade criminelle de l’aéroport.  Les limiers ont récupéré un reçu émis par le bureau de change. Pour remonter jusqu’à ce suspect, les limiers  de la CID de l’aéroport ont épluché la liste des passagers qui sont arrivés à Maurice le 30 juillet dernier sur le vol MK 641.

Le pio l’arrête à l’aéroport

Par la suite, les enquêteurs se sont intéressés au passager Hu Zheyuan, qui avait pris ce vol. Hu Zheyuan et son épouse sont venus à Maurice en lune de miel. Sur la base des informations recueillies, les limiers, menés par les sergents de police Sungkur et Lachumun, accompagnés du constable Antony et du caporal Gomanee, ont effectué une descente dans un établissement hôtelier de la région du Morne. Une fois sur place, les policiers devaient apprendre que Hu Zheyuan avait déjà quitté cet hôtel.

Les enquêteurs ne se découragèrent pas pour autant. Ils ont avisé le Passeport and Immigration Department  de l’aéroport SSR et ont demandé que ce ressortissant chinois soit intercepté lorsqu’il se présentera au comptoir de départ de l’immigration.

C’est ainsi que le 9 août dernier, Hu Zheyuan a été cueilli par la police et placé en détention lorsqu’il s’apprêtait à repartir. Sa compagne a été autorisée à quitter le pays, mais les vacances de Hu Zheyuan se sont prolongées, derrière les barreaux cette fois .