Live News

Vente des légumes à l’encan : Raj Appadu réclame une enquête des autorités

Raj Appadu

Le président du Front Commun des Commerçants de l’île Maurice, Raj Appadu, dénonce une présence accrue des marchands ambulants dans le périmètre des 500 mètres autour du marché central. Il lance un appel au Commissaire de police et aux autorités pour mettre de l’ordre dans ce qu’il considère comme une anarchie.
 
De plus, Raj Appadu se dit très concerné par la vente des légumes en gros dès trois heures du matin alors qu’officiellement l’encan est toujours fermé jusqu’à nouvel ordre. Il souhaite que les autorités fassent une enquête pour savoir si ces personnes ont des permis pour opérer.

« C’est très grave car d’après mes renseignements la distance sanitaire ne serait même pas respectée. Je souhaite qu’il y ait une unité spéciale de la police pour assurer que le périmètre des 500 mètres soit respecté ainsi que pour un meilleur contrôle des marchands ambulants », dit-il.

De son côté, Isoop Soobadar de la Market Traders Association se plaint que le commerce parallèle des marchands ambulants à proximité, impacte négativement sur la vente des légumes au marché central. Il explique que de moins en moins de personnes fréquentent le marché central d’où une baisse conséquente au niveau de la vente. 

« Nous jetons des milliers de roupies de légumes qui n’ont pu être vendus et qui sont avariés », se plaint-il. Il dénonce lui aussi la vente des légumes à l’encan dès 3 heures du matin. Il explique que ce ne sont pas les « marchands bazar » qui s'y prêtent. D'autres marchands de légumes du marché central ont condamné cette situation.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !