Live News

Variole du singe : les patients seront traités au New ENT Hospital

Le New ENT Hospital.

Des cas de variole du singe ayant été détectés dans plusieurs pays, Maurice se prépare à cette éventualité. Le ministère de la Santé a élaboré un protocole pour la prise en charge des cas confirmés de cette maladie sur le sol mauricien.

Aucun cas de variole du singe (Monkeypox ou MKP) n’a été détecté à Maurice jusqu’à présent, a affirmé le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, le jeudi 26 mai. Le ministère a néanmoins déjà élaboré un protocole en cas de suspicion d’infection de la maladie dans le pays. Ainsi, tout cas de personnes présentant des signes cliniques de la maladie (fièvre, fatigue intense, adénopathies et signes d’infection virale, entre autres) sera signalé aux membres de l’équipe de santé publique de sa région. Il incombera alors au Regional Public Health Superintendant (RPHS) de signaler le cas au directeur de santé publique.

C’est à travers un test PCR spécifique que l’Orthopoxvirus simien (variole du singe ou Monkeypox) peut être détecté. Un « cas confirmé » sera ainsi un test PCR positif ou un résultat positif en PCR générique du genre Orthopoxvirus d’une personne présentant des risques récents d’exposition au MKP dans les trois semaines précédant le début des signes, explique le protocole du ministère.

Un cas sera considéré comme « probable » chez une personne présentant une fièvre de plus de 38oC ainsi que des symptômes généraux d’une infection causée par un virus (virose) accompagnés d’un rash inexplicable ou d’une éruption vésiculeuse pouvant laisser penser à la variole du singe et de l’adénopathie (gonflement et durcissement d’un ganglion). La personne doit aussi présenter des facteurs de risque : contact (peau, muqueuses, sécrétions, sang, relation sexuelles) avec un cas confirmé ou probable dans un pays endémique ou qui a voyagé dans un pays d’endémie dans les 21 jours avant l’apparition des symptômes, souligne le protocole.

Les cas confirmés seront hospitalisés au New ENT Hospital dans une salle distincte et séparée des patients de la COVID-19. Cette prise en charge se fera par un personnel dédié qui va s’occuper des patients de la variole seulement. Les cas confirmés à domicile doivent se mettre en auto-isolement dans une pièce séparée avec les portes fermées, mais les fenêtres ouvertes. Le malade ne doit pas partager ses effets personnels et doit porter en permanence un masque de type N95. Une équipe de la Rapid Response Team (RRT) se chargera du transfert des malades vers le NEW ENT Hospital selon le protocole établi. Le personnel devra porter tous les équipements de protection requis. Le protocole prévoit aussi un traçage de cas contact.

  • Ed nou pou kont ou!

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !