Live News

À Vallée-Pitot : des fausses cartes de vaccination retrouvées chez un travailleur social

  • Le suspect : « Mo finn fer foss kart vaksin pou ed dimounn pou al Oumrah »

Arrêté dans le sillage d’un trafic de fausses cartes de vaccination, un jeune travailleur social confie avoir agi comme facilitateur auprès de plusieurs pèlerins pour la Oumrah. Celui-ci, qui est aussi président d’une association religieuse, a été arrêté le mercredi 28 septembre. 

Le mercredi 28 septembre, une descente policière a eu lieu dans la région de Vallée-Pitot pour une affaire de falsification de cartes de vaccination contre la Covid-19. Cela, suite à des informations crédibles et précises. L’équipe était composée d’éléments de la Criminal Investigation Division (CID) et de la Detective Crime Intelligence Unit (DCIU) de Metro Nord, sous la charge des inspecteurs Golap et Louise. À 11 heures, les limiers ont débarqué au domicile du travailleur social, âgé de 27 ans, à la rue Alma.

Lors de la perquisition, huit cartes de vaccination ainsi que plusieurs autres copies, ont été retrouvées. Alors que certains des carnets étaient encore vierges, sur d’autres figuraient des noms d’individus. Plus loin, les policiers sont tombés sur un tampon encreur du ministère de la Santé et du bien-être. Ces documents sont soupçonnés d’être des contrefaçons. La police a ainsi questionné le jeune travailleur social sur la présence de ces objets sur place.

Trahi par les pièces à conviction retrouvées chez lui, le jeune homme a déclaré, « Sa stamp minister la sante la, mo finn ramass sa lari Magon ek mo finn fer kart vaksin avek stamp la pou ed bann dimounn pou al Oumrah ». Arrêté et emmené au bureau de la CID de Metro North pour son interrogatoire, le jeune travailleur social a choisi de garder le silence. Il a été relâché sur parole dans la journée du mercredi. Sa déclaration sera enregistrée en présence de son homme de loi dans les jours à venir.

Les noms des personnes qui sont inscrits sur les cartes de vaccination seront aussi inquiétés par la police dans cette affaire. Une enquête pour ‘forgery’ est en cours.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !