Faits Divers

Valentine, une des victimes de Michel De Ravel de l’argentière : «C’est inacceptable et cela doit cesser»

Michel De Ravel de l’argentière

Au-delà du fait d’être déçue, Valentine se dit profondément choquée et ébranlée par la sentence. Elle est une des victimes de Michel de Ravel de L’Argentière et amie de la fille de ce dernier. Valentine a témoigné sur les ondes de Radio Plus le 25 avril 2019.  « En août 2018, Michel de Ravel a été reconnu coupable. C’est un pédophile qui a commis des actes atroces sur des jeunes filles et des fillettes. Nous avions accueilli cette décision reconnaissant sa culpabilité comme une victoire », a-t-elle déclaré.

Maintenant qu’elle peut en parler, Valentine dit « stop. C’est inacceptable. Cela doit cesser ». Pour Valentine, la sentence infligée à Michel de Ravel n’aide nullement les victimes d’abus sexuels ou de viol surtout si elles sont seules à livrer bataille. Elle se dit consciente d’avoir eu la chance d’être entourée de ses proches qui la soutiennent encore et toujours. Mais elle ne peut s’empêcher de s’interroger : « Dorénavant, est-ce qu’une victime osera se manifester pour dénoncer son agresseur ? »

Elle ne compte pas, pour sa part, baisser les bras. « Il faut avancer… » C’est en février 2012 que le déclic s’est produit, alors qu’elle étudiait à l’étranger. En juillet de la même année, soit plus de dix ans après, elle a porté plainte contre de Ravel de L’Argentière, un « ami de la famille ». Pourquoi avoir attendu tout ce temps ? « Il fallait avoir la maturité et trouver les mots justes pour le dénoncer. Mes proches ont eu un choc suivi de sentiments de colère et de déception », confie-t-elle.

Aujourd’hui, plus forte que jamais, Valentine affirme : « Je ne vais pas me taire. Je vais faire entendre ma voix pour obtenir justice pour moi et les autres victimes. »

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !