Explik Ou Ka

À Vacoas : une famille fait une surprenante découverte en voulant faire une construction

L’inspecteur Brasse de la Police de l’Environnement a réagi.

Lorsque les propriétaires d’un terrain, dans un faubourg de Vacoas, ont voulu construire, ils ont eu à faire face à un problème sortant de l’ordinaire. Les travaux avaient à peine démarré que la structure s’est effondrée. Ils vont tomber des nues lorsqu’ils se rendront compte de ce qui se passe.  Sous leurs pieds, en dessous du sol, se trouve une énorme crevasse, une caverne. Construire une maison à cet endroit est simplement insensé. Ce qui a réduit à néant leur projet d’avoir un logement.

Les faits remontent à 25 ans. Comme il fallait s’y attendre, le terrain laissé en abandon s’est rapidement transformé en un lieu de désolation avec les plantes de toutes espèces et les herbes folles qui ont envahi tout le terrain. Ce qui a provoqué non seulement la prolifération de moustiques mais aussi de mouches qui sont attirées par les détritus ou autres déchets ménagers des résidents du quartier. 

Travaux de nettoyage

La plus exposée à cette situation est une autre famille dont la maison se trouve juste à côté. Il y a effectivement Mme Jelsy qui est intervenue sur Radio Plus pour faire part de ce que continue à endurer sa famille. En accord avec le propriétaire du terrain en friche, elle a déjà engagé les services d’un entrepreneur pour des travaux de nettoyage à la machine. Elle s’en est prise en deux occasions. En contrepartie, elle pourrait utiliser le terrain pour la cultiver et planter. C’est ce qui a été fait. Mais le projet sera vite abandonné. Et pour cause…

Il est advenu qu’un autre voisin n’a trouvé mieux à faire que de commencer à utiliser le terrain comme débarras. Mme Jelsy n’a d’autre choix que de tout abandonner avec pour conséquence un retour à la cage départ. Le terrain est rapidement redevenu l’environnement idéal où pullulent les moustiques, mouches et autres bestioles envahissants et nuisibles à la santé.

L’équipe de l’émission Explik ou Ka a fait appel à l’inspecteur Brasse de la Police de l’Environnement : Celui-ci s’est engagé à prendre des mesures. Non seulement en servant une notice au propriétaire des lieux mais aussi à sévir contre tous ceux qui vont jeter leurs ordures sur le terrain. Les amendes pour les contrevenants sont sévères : Rs 25 000 en cas d’infraction

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !