Faits Divers

À Vacoas - Des équipements électriques valant Rs 600 000 volés : trois arrestations

Des équipements électriques d’une valeur de Rs 600 000 ont été volés dans la cour d’une société privée à Vacoas. Les faits se sont déroulés dans la journée du dimanche 25 août, puis ont été rapportés à la police de la localité. Suite à une enquête menée par les limiers de la Criminal Investigation Division (CID) de Vacoas, trois suspects âgés de 27, 30 et 47 ans, habitant Vacoas et Saint-Paul, ont été coffrés. Dans la journée du jeudi 29 août, les trois suspects ont été présentés devant la justice. Une accusation provisoire de vol a été retenue contre eux devant le tribunal de Curepipe. 

Stephano Papu, 30 ans, fiché à la police tout comme ses deux complices, Ludovic Lamoureux, 27 ans, et David Poonoosamy, 40 ans se seraient, selon l’enquête de la police, introduits dans l’enceinte de la société avant de forcer le cadenas d’un conteneur. 

Les trois individus ont ouvert le conteneur avant de faire main basse sur des rouleaux de câbles électriques et deux bicyclettes. 
Lors de l’arrestation des suspect, les limiers de la CID ont pu récupérer plusieurs objets compromettants en leur possession. Une scie, des tournevis, trois cutters, un couteau et des sacs en raphia, entre autres, ont été retrouvés et mis sous scellés. Ces objets sont soupçonnés d’avoir été utilisés lors du cambriolage. 

Pressés de questions par les limiers, les suspects ont fini par avouer avoir fait main basse sur les rouleaux de câbles électriques estimés à Rs 600 000. L’enquête de la CID vise désormais à déterminer si le trio de malfrats serait impliqué dans d’autres délits similaires dans la région. Entre-temps, les trois compères sont maintenus en détention policière. 

Des câbles électriques emportés à Côte-d’Or

Des câbles électriques d’une valeur de Rs 200 000 ont été emportés du complexe sportif de Côte d’Or. La CID de Moka a procédé à cinq arrestations dans cette affaire. Face aux enquêteurs de la CID de Moka, les cinq suspects, âgés entre 19 et 40 ans, sont passés aux aveux. Ils ont raconté qu’ils ont commis le vol dans la journée du samedi 24 août. La police a pu récupérer le butin, lors d’une perquisition au domicile d’un des suspects. Trois des cinq individus ont obtenu la liberté conditionnelle, alors que les deux autres restent en détention, à l’issue de leur comparution devant la justice. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Food Donation