Législatives 2019

Vacoas : «Attention à Paul Bérenger qui attend patiemment avec un masque dans un coin», dit Navin Ramgoolam

«Attention au MMM de Paul Bérenger qui attend patiemment avec un masque dans un coin». C’est ce qu’a affirmé Navin Ramgoolam, le leader de l’Alliance Nationale (PTr-PMSD-Mouvement Jean-Claude Barbier). Il prenait la parole lors d’un meeting à Vacoas, ce mardi soir, 22 octobre.

Navin Ramgoolam a aussi répondu à Pravind Jugnauth qui l’avait dernièrement invité «à donner des explications à la population sur ses transactions bancaires qui ont fuité dans la presse et sur les réseaux sociaux». Tout en affirmant que «ces documents bancaires étaient erronés», Navin Ramgoolam a «donné rendez-vous au Premier ministre sortant le 8 novembre prochain, jour du dépouillement du scrutin de ces législatives 2019».

Navin Ramgoolam a assuré qu’il n’est pas «dans une politique de vengeance» mais que «la vérité a besoin de triompher». Et d’ajouter : «Que maintenant la famille Jugnauth publie les comptes du Sun Trust !»
Navin Ramgoolam a également visé le gouvernement sortant dans le démantèlement du groupe BAI avant de revenir sur la polémique autour de l’affaire Serenitygate où, selon une vidéo mise en ligne, «d’importants remboursements du Film Rebate Scheme auraient pu bénéficier à des proches de la belle-famille de Pravind Jugnauth».

Le leader des rouges a appelé l’électorat à voter en bloc pour l’Alliance Nationale. «Ne votez pas pour votre communauté, votez pour un Mauricien de l’Alliance Nationale». «Tant que vous êtes là, je n’ai pas peur, et tant que je serai là, n’ayez pas peur», a-t-il conclu.

Rappelons qu’une vidéo baptisée Navingate a été mise en ligne sur Facebook vendredi soir, 18 octobre, et faisait état des relevés bancaires de Navin Ramgooloam à la MCB. Ces documents avaient fuité dans les salles de rédaction peu de temps avant. Ces documents, envoyés par un certain «Snowden», laissent suggérer «des transferts de plusieurs millions de roupies du compte bancaire du parti travailliste vers celui de son leader».

Et le 14 octobre, une enquête vidéo de Top FM, intitulée «Dans les entrailles du pouvoir, épisode 1 on n’est jamais mieux servi que par soi-même», avait été diffusée. La vidéo Serenitygate a été retirée du réseau social Facebook, moins de deux heures, après sa mise en ligne. Selon la vidéo qui cite notamment l'Economic Development, «d’importants remboursements du Film Rebate Scheme auraient pu bénéficier à des proches de la belle-famille de Pravind Jugnauth».

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !