Live News

Vaccination contre la Covid-19 : une journée plutôt calme

L’annonce de l’extension de la date butoir du 15 janvier au 19 février y est sûrement pour quelque chose. Pas de grosse affluence aux centres de vaccination ce lundi. Contrairement à la semaine dernière, c’est plutôt dans le calme que l’exercice s’est tenu ce 17 janvier. 

Un habitant de Vallée-des-Prêtres souffrant de plusieurs complications de santé s’est rendu au centre Swami Vivekananda, à Pailles, pour recevoir sa première dose du vaccin Pfizer. « Banla inn bien pran moi kont ek nou pas inn atan bocou », confie-t-il avec soulagement. 

Dans la salle d’attente, il y avait environ une cinquantaine de personnes vers les 13 heures.   

Après Pailles, direction Moka au Mahatma Gandhi Institute. C’est là que Daviden Ramasawmy s’est fait administrer sa deuxième dose du vaccin Pfizer. Accompagné de sa mère Sharmila, cet élève du collège SSS Ébène Boys, explique qu’il a profité de ce lundi pour se faire vacciner car, les classes, qui se font toujours en ligne, reprendront en présence sous peu. Même s’il souffre un peu de son bras, il affiche le sourire : « Tout inn bien passe. »  

Au MGI, une trentaine de personnes attendaient leur tour. Parmi des jeunes, des adultes et des personnes âgées. Chandnee Ramlall s’y est rendue pour se faire administrer sa booster dose. « Comme j’habite à Bois Chéri Road, le centre de vaccination au MGI est plus pratique », précise-t-elle. 

Même son de cloche du côté de Carlina Seblin. Cette habitante de Camp-Samy à Moka a reçu sa dose de rappel.
 
Quant à Kritiksha, elle ne cache pas qu’elle avait peur du vaccin. Mais au final, tout s’est bien passé, conclut-elle au SSS Phoenix, qui fait office de centre de vaccination.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !