Live News

Vaccination au Pfizer : les enfants d’abord

Direction la Dunputh Lallah SSS à Curepipe. Ce collège d’État a mis son gymnase à disposition pour les besoins de la campagne vaccinale. Il n’y a pas beaucoup de monde à ce moment de la journée. Le personnel est présent, faisant son possible pour aller vite, car on traite avec des jeunes ados.

Yashveer, 14 ans, est avec sa sœur aînée Dhanishta au collège Dunputh Lallah.
Yashveer, 14 ans, est avec sa sœur aînée Dhanishta au collège Dunputh Lallah.

Yashveer, 14 ans, fréquente la Floréal SSS. Il est en Grade 9. L’ado est en compagnie de sa sœur aînée Dhanishta, qui, elle, a déjà eu ses deux doses et qui attend son vaccin de rappel. « Avec la rentrée qui approche, je voulais absolument que mon frère fasse sa première dose pour son bien et aussi pour les autres », dit cette jeune femme.

Le petit Messi est, lui, tout content d’avoir fait son vaccin. Âgé de 13 ans, cet élève de la SSS Floréal, habitant Curepipe, avoue que ça a fait « un peu mal » et qu’il avait un peu peur de la piqûre. 
« Mais maintenant c’est fait », dit-il, tout soulagé.

Messi, 13 ans, est aux côtés de son papa pour sa première dose de Pfizer.
Messi, 13 ans, est aux côtés de son papa pour sa première dose de Pfizer.

Au gymnase de la SSS de Phœnix, nous croisons Shaheen, 14 ans. Elle fréquente le collège Aleemiah où ses parents, Mumtaz et Paarveen, travaillent. « Nous avons déjà reçu nos trois doses. En tant que parents responsables, nous nous préoccupons de la santé de tous. Nous avons voulu accompagner notre fille pour sa première dose », dit le père.

Ashnee, 16 ans, et Oshini, 15 ans, avec leur père Ramdass à la SSS Phœnix.
Ashnee, 16 ans, et Oshini, 15 ans, avec leur père Ramdass à la SSS Phœnix.

Ashnee, 16 ans, en Grade 10 au collège St-Mary’s West, à Petite-Rivière, et sa sœur Oshini, 15 ans, aussi en Grande 10 mais au collège Aleemiah, sont accompagnées par leur père Ramdass, superviseur dans un hôtel et habitant Résidence, Richelieu. « J’ai pris un jour de congé pour accompagner mon aînée pour son vaccin. Mon autre le fera à son collège après »,
dit-il.

Satisfaction 

Le  recteur de la SSS Phoenix Dhanan Ramruttun se dit satisfait de l’exercice.
Le  recteur de la SSS Phoenix Dhanan Ramruttun se dit satisfait de l’exercice.

Le directeur de la SSS Phœnix est satisfait du déroulement de la campagne vaccinal. Dhanan Ramruttun avance que les enfants sont les vecteurs du virus de la Covid-19 : « C’est bien que les enfants fassent ce vaccin Pfizer pour eux-mêmes, mais aussi pour les autres. La partie du matin était réservée aux élèves du collège et entre 13 heures et 15 heures, c’était pour les élèves du collège Aleemiah. Tout s’est très bien passé. Le prochain rendez-vous est prévu le 7 février ».

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !