Live News

Vaccination anti-Covid-19 à Trianon: deux vaccinés se confient

Le Hua Lien Club, à Trianon, est un des points aménagés en centre de vaccination en ce lundi 15 mars par le ministère de la Santé. Depuis tôt ce matin, plusieurs frontliners, notamment des employées des mairies s’y sont rendus pour leur premier dose du vaccin AstraZeneca.


Des autobus de la corporation nationale de transport ont d’ailleurs été mobilisés pour transporter les employés sur les lieux de vaccination.


Les gestes barrières sont de mise : chaque autobus ne transporte pas plus de 25 personnes. Dans la salle d'attente, une centaine de chaises ont été disposées dans la grande salle d’attente.

Dercy Randy, 29 ans, un éboueur employé de la mairie de Quatre-Bornes, est parmi ceux qui ont priorité pour le vaccin. Il a fait volontairement cette démarche de venir se faire vacciner. Il se dit conscient que c'est un moyen non seulement de se protéger lui-même mais aussi ceux qui l'entourent.


Nous croisons aussi Yogesh Seewoopaul, un agent de police affecté au quartier général de la Western Division. En première ligne, se faire administrer le vaccin est presque un réflexe :« Je suis en contact avec plusieurs personnes au quotidien de par ma profession, ce vaccin est donc une mesure préventive et de sécurité ».


À savoir qu’en ce 15 mars, la priorité est donnée aux frontliners et employés d'entreprises détenteurs d’un Work Access Permit (WAP). 

Cela comprend, notamment, les médecins, infirmiers, policiers, éboueurs, pompistes, inspecteurs du ministère du Commerce et autres employés de supermarchés, des entreprises de distribution.


La vaccination pour les salariés du secteur public se déroule entre 9 heures et midi. Ceux du secteur privé sont attendus entre 13 heures et 15h30. Une organisation valable jusqu’au 25 mars prochain.

  • Health matters

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !