Actualités

Utilisation des terres : le gouvernement mijote une nouvelle stratégie

Photo illustration.

Les autorités souhaitent revoir de fond en comble l’utilisation des terres à travers le pays. D’où les plans mis en branle pour l’élaboration d’une National Development Strategy (NDS) pour remplacer celle de 2003.

La nouvelle NDS devrait prendre en considération les nouvelles orientations données à l’économie depuis la Vision 2030 présentée par sir Anerood Jugnauth en 2015. Un nouveau Planning and Development Bill fait notamment partie des changements qui seront apportés. C’est le ministère du Logement et des Terres qui a lancé les démarches pour l’élaboration d’une nouvelle NDS. « The aim is twofold : to take corrective measures where necessary and propose new directions to lay down the foundations for development planning to 2040», peut-on notamment lire dans le document officiel de l’appel d’offres lancé pour trouver le consultant à même de mener à bien cette mission.

C’est dans le cadre de l’élaboration de cette nouvelle stratégie que certains textes de lois devraient être amendés. Il y a notamment la Town and Country Planning Act de 1954 et la Planning and Development Act de 2004 qui sont concernées. Le document livre quelques détails sur la nouvelle vocation de la Planning and Development Act : « It is the intention that the new Planning and Development Bill will need to take into consideration plan making and monitoring, compensation resulting from planning decision, planning obligation and development charges. » La nouvelle NDS devra identifier les projets infrastructurels-clés du gouvernement et prendre en considération des facteurs divers comme le changement climatique, le transport public, l’énergie, la sécurité alimentaire et la protection de l’environnement.

Par ailleurs, ce même plan devra prendre en considération certains des nouveaux défis auxquels le pays aura à faire face. Parmi, on retrouve les implications du vieillissement de la population sur l’utilisation des terres.