Live News

Usine Firemount de St-Felix : 40 travailleurs bangladais arrêtés pour «manifestation illégale»

40 travailleurs bangladais de l’usine Firemount, dont 26 femmes et 14 hommes, ont été arrêtés, ce jeudi matin, 3 octobre.

L’opération a été menée par des policiers de l'Anti Robbery Squad du sud assistés par des éléments du CID de Chemin-Grenier.

Les travailleurs étrangers arrêtés devront comparaître prochainement devant le tribunal de Souillac sous une accusation provisoire de «manifestation illégale» et de «damaging property by band». Cette affaire sera ensuite renvoyée au Passport and Immigration Office (PIO) pour la déportation de ces ouvriers bangladais.

Rappelons que des travailleurs bangladais de l’usine de textile Firemount de St Felix avaient manifesté dans l’enceinte de leur usine, mardi soir. Ils dénonçaient notamment leurs «mauvaises conditions de travail et d'hébergement» et le «non-paiement» de leur salaire de septembre 2019.

Une vidéo montrant certains d’entre eux en train de saccager le «mess» a été publié hier soir sur notre site web. Par ailleurs, un des travailleurs bangladais, soupçonné d’être un des meneurs de la protestation, a été rapatrié hier matin, mercredi 2 octobre.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !