Live News

«Urgence alimentaire» : la plateforme Lalit/syndicats/MLF réclame un tiers des terres sucrières

Et si le Coronavirus donnait enfin raison au parti Lalit sur la question de la sécurité alimentaire ? A l’instigation de ce parti de gauche, une plateforme regroupant 6 fédérations syndicales et le MLF (MuvmanLiberasion Fam), vient d’être créée pour demander au ministère de l’Agro Industry& Food Security d’obliger l’industrie sucriere à mettre sous culture vivrière un tiers de leurs terres.

Dans un communiqué conjoint adressé à ce ministère, la plateforme fait prévaloir l’urgence de la situation. D’une part, écrivent les auteurs du communiqué, les planteurs de légumes ne sont pas en mesure de produire suffisamment pour approvisionner la population, avec des légumes qui restent dans les champs et la difficulté  de la main-d’œuvre de s’y rendre en l’absence de permis. D’autre part, l’importation de légumes par l’air n’est pas envisageable en raison de la suspension des vols et celle des bateaux. 

Durant les quatre prochains mois, avant la coupe, les sucreries, poursuivent-ils, peuvent mettre en terre des graines et semences sur un tiers de leurs terres. « Le MSIRI sait très bien quelles sont les terres appropriées pour chaque culture» disent-il.  Ils demandent aux sucreries d’aménager des espaces de conservation et de transformation dans leurs usines. « Si elles refusent, le gouvernement peut légiférer parceque nous sommes dans une situation d’urgence alimentaire ».

La plateforme cite comme exemple les initiatives de Dyaneswar Sarjua ou encore celle de Vita Rice pour soutenir l’idée qu’une industrie alimentaire est viable, avec des cultures à grande échelle, destinées à assurer la sécurité du pays et pour créer une industrie de transformation. 

Les membres de la plateforme sont Reeaz Chuttoo (CTSP), Haniff Peerun (MLC & AWF), Vinod Seegum (ACSEF), Deepak Benydin (FPBOU), Radhakrisna Sadien (GSEA) et Ragini Kistnasamy (MuvmanLiberasyon Fam).

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !