Actualités

Urbanisme: la capitale se refait une beauté à Rs 52 milliards

Port Louis Smart City devrait permettre la création de 12 000 emplois, selon Vishnu Lutchmeenaraidoo
Port-Louis s’évide, débouche ses artères et s’accorde un lifting. à travers neuf projets principaux, la capitale devrait retrouver son lustre d’antan, sans voitures klaxonnant ni marchands ambulants en son coeur. L’ensemble des projets a été présenté vendredi. Port Louis Smart City s’articule autour de quatre axes, selon Gaëtan Siew, architecte et président de la State Land Development Company, et concepteur du projet. L’ambition est de booster l’économie nationale, de créer une ville intelligente et verte, d’améliorer la qualité de vie de quelque 191 000 votants et de promouvoir la capitale comme une ville culturelle de renommée internationale. L’investissement pour l’ensemble des projets est de Rs 52 milliards. La concrétisation est prévue pour 2020. à l’exception des travaux qui seront exécutés par l’état – comme les gares et esplanades –, la réalisation des projets sera au compte du secteur privé domestique et international. Des investisseurs venant de la Chine, de Dubayy et de l’Afrique du Sud ont déjà exprimé leur intérêt. Quelque 12 000 emplois seront créés. Qui plus est, ces projets visent à intégrer la vieille ville aux développements portuaires annoncés. « Le projet est gigantesque. Nous avons même intégré (les terres) de Neotown. Le projet couvre une superficie très importante », a affirmé Vishnu Lutchmeenaraidoo, ministre des Finances, lors de la présentation du projet Port Louis Smart City. « Nous avons insisté auprès de Gaetan Siew pour aborder le projet sur une base modulaire. Par exemple, l’aménagement et (les travaux) d’amélioration à la Place d’Armes pourraient être repris par les banques », a-t-il souligné. Ces projets interviennent à un moment où on évoque le transfert des ministères et l’Assemblée nationale vers deux nouvelles villes au centre du pays. Il s’agit donc de combler ce vide, d’améliorer les infrastructures existantes, de transformer le coeur de la capitale en un endroit vivant au-delà des 17 heures. Il est bon de préciser que les projets se concentrent dans le centre- ville s’étendant jusqu’au Champ-de-Mars et Plaine-Verte. Le transfert des blocs administratifs publics débouchera sur la disponibilité de 300 000 mètres carrés à Port-Louis. Et l’un des projets de développement sera d’y aménager 8 000 unités résidentielles.

Rs 1,7 milliard pour reconstruire les gares

Les gares de Victoria et de l’Immigration seront reconstruites. Adieu vieille féraille, files d’autobus entre lesquelles se faufilent marchands ambulants. Place à un endroit moderne, un centre commercial intégré à la gare, avec ses boutiques, ses food courts et des emplacements pour les services publics, tels que la poste. En premier, c’est la gare de Victoria qui sera modernisée, au coût de Rs 850 millions. Ce sera une gare recouverte. Elle ne sera plus une aire de stationnement pour les autobus, a indiqué le ministre des Infrastructures publiques, Nando Bodha. Ensuite, ce sera au tour la gare de l’Immigration de connaître la même transformation. Selon Nando Bodha, les deux gares couvrent une superficie combinée de 17 arpents. Et il est temps d’en tirer bénéfice. Dans le centre de la capitale, a-t-il dit, l’objectif est que les visiteurs soient à pied ou utilisent des autobus électriques, un plus dans le concept de ville verte. L’objectif final sera de convertir un maximum de voies en des routes piétonnières. À chacune des gares, de nouvelles structures seront érigées, enjambant l’autoroute, pour permettre un accès facile.

Related Article
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !