Live News

Urban Terminals : des macadams retardent les projets

Six Urban Terminals verront le jour dans les cinq villes. Ils seront réalisés sur le parcours du Metro Express, de Port-Louis à Curepipe. Si dans certaines villes, les travaux ont été enclenchés, dans d’autres, il y a des petits soucis à régler. Le point.

Annoncé en 2017, le projet de terminaux urbains devait être une réalité avec l’entrée en opération du projet Metro Express. Sauf que le gouvernement a dû revoir ses plans. Les cinq villes concernées par cet aménagement urbain ont différentes spécificités. 

Port-Louis

port louis

La capitale devra disposer de deux urban terminals : Victoria Urban Terminal et Immigration Urban Terminal. Pour ce qui du projet de Victoria Urban Terminal, on apprend que le projet est à un stade très avancé. 

« Les travaux sont arrivés à plus de 45 %. On est dans les temps. On prévoit qu’ils prendront fin d’ici le dernier trimestre de 2021 et le terminal sera opérationnel début 2022 », indique une source proche du dossier. Rs 1,9 milliard ont été investies dans ce projet, qui s’étalera sur une superficie de 5,25 arpents, abritera un terminus comprenant vingt-deux stands, des bureaux sur 2 992 m2, une aire de stationnement de 400 places sur 2 200 m2, le Victoria Market sur 7 200 m2, le Victoria Shopping Center sur 8 480 m2, un supermarché sur 2 448 m2, un espace pouvant accueillir quelque 1 000 marchands ambulants sur 7 234 m2, un espace pour les taxis et un food-court de 1 049 m2. La station du Metro Express sera implantée à proximité.

Par contre, celui d’Immigration est au point mort. Se trouvant dans la zone tampon près de l’Aapravasi Ghat. Le projet est suspendu à une décision de l’Unesco. « On travaille sur le recrutement d’un consultant pour être en ligne avec les recommandations de l’Unesco. C’est cet aspect technique qui tarde. Une fois un consultant recruté, il faudra faire un Heritage Impact and Visual Impact Assessment avant de décider de la marche à suivre. Tout développement dans cette région doit être en harmonie avec les patrimoines », indique-t-on.

Quatre-Bornes

quatre borne

À Quatre-Bornes, on dispose de terrains pour un terminal urbain. « On a des spécificités, mais pas de gros problèmes. On a déjà identifié des sites pour le relogement du bazar. On avance sur le projet », rassure-t-on. 

On indique qu’il est prévu que Rs 1,2 milliard soient investies dans ce projet. « Il faut trouver un bailleur de fonds pour ce projet. C’est ce qui va tarder. Nous espérons bientôt lancer notre appel pour des propositions en vue de la concrétisation du terminal urbain de Quatre-Bornes. Le document est en préparation », souligne notre source. Parmi les recommandations de la mairie, le terminal devra disposer de bâtiments commerciaux, une salle de conférences, des espaces récréatifs et des salles de cinéma. 

Beau-Bassin/Rose-Hill 

beau bassin

À Beau-Bassin/Rose Hill, les travaux auraient dû commencer il y a plus d’un an et demi. Sauf que le premier appel d’offres a été annulé. 
On a dû réviser le projet. « On travaille sur la relocalisation de la gare de Rose-Hill, etc. Nous explorons la possibilité d’inclure plus d’espace au projet de terminal urbain. D’où le fait que cela prend un peu plus de temps », déclare notre interlocuteur. 

L’Urban Terminal de Rose-Hill devrait comprendre 1 000 étals, des échoppes pour le food-court en sus d’un centre commercial avec une cinquantaine de magasins.

Curepipe

curepipe

Au niveau de Curepipe, le terminal est sur la bonne voie. « Nous avançons sur ce projet. Notre avantage est qu’on possède déjà des terrains. S’il fallait acquérir des terrains, cela aurait pris du temps. Nous travaillons sur la relocalisation de nos locataires. On se donne six mois pour cela », affirme une source proche du dossier. D’ailleurs, la relocalisation n’est qu’une histoire de temps.

« On va incessamment bouger le bazar central. On a déjà un bâtiment pour cela. Idem pour le bazar parasol, entre autres », poursuit notre interlocuteur. Il nous revient aussi que le Master Plan pour l’Urban Terminal prend forme. « Nous prenons tous les aspects en considération, comme le manque de parking. On souhaite aussi inclure le terrain où se trouve l’hôtel Europa au projet », dit-on. Le premier coup de pioche sera donné d’ici la fin de l’année. Il est prévu que le terminal urbain de la Ville Lumière comprenne une salle de cinéma, une espace de conférences internationales et des chambres d’hôtel.

Vacoas/Phoenix

vacoas

Les procédures ont été enclenchées pour la réalisation du terminal urbain. Le marché de Vacoas devra être relogé. « On a les terres pour ce projet. Il y a quelques soucis, mais on essaie de les régler le plus vite possible », rassure-t-on. Le marché existant sera transformé en terminal urbain. Selon notre source, l’appel d’offres a été lancé en octobre. Les intéressés avaient jusqu’au 29 décembre 2020 pour faire part de leurs propositions.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !