Live News

UOM Model Parliament : quand des étudiants se mettent dans la peau de nos élus

Après la deuxième édition du National Youth Parliament, tenue les 8 et 9 août dernier, c’est au tour de l'UOM Model Parliament de voir le jour. Une occasion pour des étudiants du campus de Réduit de se familiariser avec le système parlementaire.

L'auditorium Octave Wiehe à Réduit s'est paré d'un d'habit singulier ce mardi 17 septembre. La salle, d'ordinaire si calme et sereine en jour de semaine, s’est transformée en l’espace de quelques heures en Assemblée nationale. Le Parlement de Réduit a  accueilli pour l'occasion la première édition de l'UOM (University of Mauritius) Model Parliament. Voici quelques images :

UOM
UOM
UOM

C'est la Students' Union de l'UoM qui a eu l'idée d'organiser cette session parlementaire. Une façon pour aider les jeunes étudiants à côtoyer de plus près la chose politique et surtout leur offrir une plateforme pour qu'ils puissent partager leurs opinions sur la politique locale, expliquent Daveen Persand et Girish Unrodee, deux des organisateurs de l'UOM Model Parliament.

Un Parlement par les jeunes, pour les jeunes... 

Pour cette première édition, pas moins de 35 jeunes, tous étudiants de l'UoM venant de différentes facultés, ont participé à cette séance parlementaire. Certains ont eu le privilège de se mettre dans la peau des ministres.

La Clerk de l'Assemblée nationale, Bibi Safeena Lotun Muhammad, l'invitée d'honneur à l'UOM Model Parliament, a donné le coup d’envoi des travaux parlementaires de l’Assemblée nationale à Réduit.

Des filles aux postes de PM, leader de l'Opposition et de Speaker 

La séance débute par l'hymne national qui résonne solennellement dans «l'hémicycle».  Après la cérémonie protocolaire, les choses sérieuses commencent. Et là, nous découvrons que les étudiantes sont particulièrement à l'honneur, car les postes constitutionnels (Speaker, Premier ministre et leader de l'opposition) sont attribués à Zaynah Bibi Nuckchedee, Khushboo Imrit et Raaisha Sheik Mamode respectivement. Trois jeunes femmes occupant des postes clés, le temps de cette séance parlementaire.

Speaker
La Speaker, Zaynah Bibi Nuckchedee

Place ensuite à la traditionnelle Private Notice Question (PNQ) du leader de l'Opposition, Raaisha Sheik Mamode. Une PNQ axée sur les récents accidents de la route survenus dans le pays et adressée à la Première ministre, Khushboo Imrit.

La cheffe de l'opposition a voulu connaître les détails de la politique gouvernementale mise en place au niveau des moniteurs d'auto-école et de la réglementation de la Road Traffic Act.

Leader
Le poste de leader de l'Opposition a été attribué à Raaisha Sheik Mamode

La Première ministre, Khushboo Imrit, 21 ans et étudiante en droit et gestion, a dévoilé dans les grandes lignes le plan stratégique de son gouvernement, composé de 20 membres, dont douze ministres et huit députés. L'opposition comptait, elle dans ses rangs, quinze élus.

PM
Khushboo Imrit, Première ministre d'un jour...

En quelques occasions, il y a eu quelques petites piques qui ont été lancées de part et d'autre. Le tout dans une ambiance bon enfant, contrairement à leurs aînés députés qui souvent s’agitent dans un brouhaha tumultueux. Personne n'a été expulsé de l'hémicycle lors des débats. Il n'y a pas eu donc de «I order you out!»...

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Finnovation-AI-FinTech-Industry 4.0