Actualités

Univers carcéral : baisse du taux de condamnation

prison-beau-bassin Le nombre de condamnés a baissé de 5,3 % de 2017 à 2018.

Le nombre de condamnés a baissé en 2018 par rapport à 2017. C’est également le cas en ce qui concerne le nombre d’amendes infligées. Le taux d’occupation dans les prisons s’élevait à 74, 7%, en 2017. Chaque détenu a coûté Rs 800 en moyenne par jour à l’État. C’est ce que révèle le rapport de Statistics Mauritius publié vendredi.

En 2018, les tribunaux ont jugé 123 058 infractions pénales. Dans 89 974 cas, les accusés, dont plus de 99 % étaient des adultes, ont été reconnus coupables. Les 33 084 cas restants ont été abandonnés. De 2017 à 2018, le nombre de personnes condamnées a diminué de 5,3%, passant de 94 981 à 89 974. En 2018, 67,1 % des poursuites étaient imputées aux infractions au code de la route.

De 2017 à 2018, la moyenne des peines infligées pour homicide volontaire est passée de 15 à 14 ans et celle pour homicide involontaire de 88 à 57. En 2018, il y a eu 2 098 condamnations pour agression, ce qui représente une baisse de 15,2 % par rapport aux 2 474 infligées en 2017.

De 2017 à 2018, le nombre de condamnations pour violence sexuelle et exploitation sexuelle a augmenté de 11,8 %, passant de 144 à 161. Il convient de noter que les condamnations pour sodomie et viol sont restées les mêmes, à savoir neuf et six en 2017 et 2018 respectivement.

Par rapport à l’année précédente, le nombre de condamnations pour vol a diminué de 22,1 %, en 2018, passant de 2 740 à 2 135. Suivant la même tendance, les vols et les cambriolages ont également baissé de 8,8 %, passant de 1 518 à 1 384 et de 739 à 685 respectivement. De 2017 à 2018, le nombre de condamnations pour infractions liées à la drogue a diminué de 11,4 %, passant de 2 068 à 1 833.

Peines imposées

Sur les 89 974 infractions sanctionnées en 2018, 92 % des accusés ont été condamnés à l’amende et 4, 6 % à la prison. Dans les 3,4 % des cas restants, les accusés ont eté affectés à des travaux communautaires ou ont été remis en liberté sous condition.  De 2017 à 2018, le nombre d’amendes infligées a diminué de 4,6 %, passant de 86 750 à 82 791. Les emprisonnements ont également diminué de 19,0 %, passant de 5 101 à 4 132.

Divorces

Entre 2017 et 2018, le nombre d’affaires civiles devant les tribunaux a diminué de 1,7 %, passant de 18 583 à 18 262, malgré une augmentation de 6,3 % notée dans les cas de divorce, de 2 617 à 2 783, et de 4,0 % sous la Protection from Domestic Violence Act, passant de 1 931 à 2 008.

Taux d’occupation

La majorité des individus incarcérés étaient des récidivistes. Sur 100 détenus en 2018, 56 étaient des condamnés et 44 étaient en détention provisoire et en attente de jugement. 94 étaient des hommes adultes, cinq des femmes adultes et un jeune.

La moyenne concernant le nombre de personnes en détention provisoire et en procès a augmenté de 18,9 %, passant de 896 en 2017, à 1 065 en 2018. En 2018, le taux moyen d’occupation dans les prisons était de 74,7 %, le taux d’occupation le plus élevé étant de 79,5  % et le plus bas, de 66,7 %.

De 2017 à 2018, le taux d’occupation dans les prisons est passé de 68,7 % à 74,7 %. Le nombre de condamnés a diminué de 14,5 %, passant de 4 272 en 2017 à 3 654 en 2018.

Le nombre de condamnés à des peines de moins d’un mois a diminué de 11,9 %, passant de 1 014, en 2017, à 893 en 2018 et, de même, le nombre de condamnés pour un à trois mois a diminué de 13,3 %, passant de 991 à 859. Personne n’a été condamné à la prison à vie en 2017 et en 2018. L’État a dépensé une moyenne de Rs 800 par jour pour chaque détenu en 2018.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective