Live News

Une retraitée attaquée à son domicile : ils l’enferment dans la salle de bains et volent Rs 275 000

Expérience traumatisante pour une retraitée de 65 ans. Vendredi après-midi, elle a été attaquée à son domicile par deux malfrats vendredi après-midi. Ces derniers l’ont enfermée dans la salle de bains. Ils sont repartis avec une somme de Rs 275 000. Un suspect a été arrêté.

La retraitée tient avec son mari un commerce de produits surgelés à Dagotière. Vendredi, son époux, âgé de 72 ans, est sorti vers 14 h 15, la laissant seule à la maison. C’est à ce moment que deux hommes masqués ont fait irruption chez la victime. Ils ont bâillonné la sexagénaire avec une écharpe et l’ont enfermée dans la salle de bains. « Kotsa to gard kas ? », lui a lancé un des malfrats. Paniquée, elle n’a pas eu d’autre choix que d’obtempérer. 

Les cambrioleurs ont fouillé la maison de fond en comble. Ils sont parvenus à mettre la main sur un sac en cuir  rangé dans une armoire. Le sac contenait la somme de Rs 225 000. Et sous le lit, ils ont trouvé une boîte en métal qui renfermait Rs 350 000. Ils y ont pris seulement Rs 50 000. Les cambrioleurs sont ainsi repartis avec un butin de Rs 275 000. 

La retraitée qui était toujours enfermée dans la salle de bains, est parvenue à ôter son bâillon et a appelé à l’aide. Un voisin a entendu ses cris. Il a ainsi alerté son époux par téléphone. Ce dernier se trouvait dans le commerce familial. « Degaze vini. Inn ena  enn vol dan ou lakaz », lui a-t-il dit. 

Arrivé chez lui, le septuagénaire a constaté que la porte était ouverte. À l’intérieur, tout était sens dessus dessous. Il a déverrouillé la porte de la salle de bains et libéré son épouse. Elle était en état le choc, mais a tout de même pu lui relater ce qui s’était passé.

La police de Saint-Pierre a été alertée. Les limiers de la brigade criminelle sont venus sur place. Ils ont inspecté la maison et se sont aperçus que les malfaiteurs n’avaient pas pris tout l’argent qui était rangé sous le lit. L’argent qui se trouvait chez le couple représente la recette de leur commerce pour deux semaines.  

Les limiers ont visionné les images des caméras de surveillance de la région. Ils ont repéré une voiture circulant dans le quartier. Deux jours plus tôt, le même véhicule était à proximité de la maison de la victime. Le chauffeur est suspecté d’être de mèche avec les cambrioleurs et de les avoir emmenés chez la retraitée pour qu’ils puissent commettre leur forfait. Il a été appréhendé samedi après-midi par la Criminal Investigation Division de Saint-Pierre. Cependant, lors de son interrogatoire, Mohamad L., 28 ans, a nié être impliqué dans ce cas de vol avec violence. «  Mo pa konn nanie », devait-il lancer aux policiers. Il a comparu devant la Bail and Remand Court dimanche sous une charge provisoire et a été reconduit en cellule policière. Les deux autres malfrats sont toujours recherchés.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !