Live News

Une Mauricienne tuée en France - Sa sœur : «Sandra ne méritait pas une mort aussi atroce»

Sandra Joseph, une Mauricienne de 32 ans, a été retrouvée morte dans son appartement à Elancourt, dans les Yvelines, en France, dimanche soir. C’est son petit ami qui l’aurait tuée en l’étranglant, avant de se donner la mort par pendaison. Ce drame a choqué les proches de Sandra.

Cindy, la sœur de Sandra, n’en revient pas. Elle s’est effondrée quand elle a appris ce décès. « Après sa rupture avec un Franco mauricien en France, Sandra a fait une dépression. Le jour du mariage de son ex-époux, elle s’est rendue à un bal avec une amie pour oublier. Là, elle a fait la connaissance de Carlos, 50 ans. Ils ont sympathisé. Ils sortaient ensemble depuis un an et demi. Toutefois, depuis le 3 juin dernier, le comportement de Carlos aurait changé », confie Cindy à ses proches. Selon Cindy, cet homme était devenu une nuisance et suivait sa soeur partout.

Cindy ajoute que sa sœur lui a dit qu’elle voulait mettre fin à cette relation. « J’étais en France pendant la période de Pâques et j’ai fait la connaissance de Carlos. Il était un homme très gentil et cool. Il a deux enfants et il est séparé de son épouse. Un jour, il m’avait dit qu’il a des doutes quant à la fidélité de ma sœur», raconte Cindy.

Rupture

« Or, c’est totalement faux. Sandra l’aimait à la folie et, à cause de son comportement, elle m’a dit jeudi qu’elle voulait mettre fin à leur relation. C’est difficile de croire que Carlos, qui a aidé Sandra à surmonter sa dépression, a pris sa vie. Sandra ne méritait pas une mort aussi atroce. Il y a cinq jours, mon père a perdu sa mère qui était souffrante et il perd aujourd’hui sa fille. C’est un double choc pour lui », indique Cindy, les larmes aux yeux.

Matthieu, le frère de Sandra, est aussi sous le choc. « Sandra était ma confidente et on se disait tout. Mes deux frères et moi devions quitter le pays pour nous rendre en Côte d’Ivoire pour les 8es Jeux de la Francophonie et c’est très dur pour nous. Nou pa kone si nou pou reysi particip laba parski nu lespri isi. On vit actuellement un véritable calvaire », dit-il.

Sandra s’est rendue en France il y a six ans, selon ses proches. « Sandra s’est séparée de son époux il y a deux ans. Ils ont un enfant de quatre ans et ils ont conservé d’excellentes relations. Le jour du drame, l’enfant de Sandra était avec sa grand-mère paternelle. Cette dernière a tenté de contacter Sandra, mais elle ne répondait pas aux appels. Ce qui l’a intriguée, car ce n’était pas dans les habitudes de Sandra. On a appris plus tard le drame », relate Matthieu.

Passionnée de danse

Sandra travaillait comme garde-malade. « Elle participait souvent à des fêtes où elle dansait. Bien que ce soit moi qui lui ai montré à danser le séga, elle était la meilleure et était une professionnelle. Elle était très populaire. Des fois, elle était chiante. Elle pouvait être difficile. Mais c’était une femme magnifique et pleine de vie. Elle était très appréciée par ceux qui la côtoyaient », explique Cindy. Elle estime que Sandra ne mérite pas une telle fin. « On ignore ce qui s’est passé entre Carlos et Sandra pour qu’il ait agi de la sorte. Mais peu importe, il ne devait pas tuer ma sœur », dit-elle.

Selon un des responsables de la police judiciaire des Yvelines, « la victime a été retrouvée à son domicile. Il y avait du sang partout. Et, dans le salon, on a vu un homme qui s’était pendu à l’aide d’un drap. Il était le nouveau compagnon de la victime et, visiblement, la harcelait depuis un bon bout de temps. Elle avait décidé de rompre il y a quinze jours ».

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !